lundi 31 octobre 2011

Tarte au seigle et au carvi garnie de jambon et de gruyère


Comme le dit si bien le livre "Pain" d'où provient cette recette, "cette tarte savoureuse se trouve à mi-chemin entre la pizza et la quiche. Elle fait un excellent repas sans-façon accompagnée d'une chope de bière mousseuse et d'une salade de verdure." La première bouchée a été très surprenante pour moi car c'est un goût et une texture dont je ne suis pas habituée, mais plus j'y goûtais, plus j'aimais. Mon homme, à ma grande surprise (il est assez traditionnel merci) a beaucoup aimé. Ce n'est certainement pas une tarte sans saveurs qu'on a ici, mais bien une explosion de saveurs en bouche!


  • 1/4 recette de pâte de seigle et de carvi
  • 2 oeufs fouettés
  • 1 tasse de crème 35% à fouetter
  • 250 g de jambon en dés ou miettes de saucisses italiennes cuites
  • 1/2 tasse d'oignon vert haché fin
  • 1/2 tasse de fromage gruyère ou asiago râpé


Façonner la pâte sur une surface enfarinée pour former un cercle de 25 cm (10 po).

Déposer la pâte dans un moule à tarte et laisser reposer couvert d'un torchon propre pendant 40 minutes.

Préchauffer le four à 450 F.

Mélanger les oeufs et la crème dans un bol. Déposer le jambon et l'oignon vert sur la pâte. Verser le mélange d'oeuf. Garnissez de gruyère râpé.

Cuire au four pendant 17-20 minutes, jusqu'à ce que le mélange prenne. Poursuivre la cuisson à 350 F pendant quelques minutes jusqu'à ce que la croûte soit foncée et le mélange doré.

Servir avec une belle salade verte.


(Source: inspirée du livre: Pain - Judith Fertig)

vendredi 28 octobre 2011

Crêpes bretonnes


Je vous offre ce matin, une petite recette de crêpes pour le week end! Mon tit homme et moi, venons tout juste de terminer ce beau repas, le genre de bouffe que j'adore cuisiner lorsque ma semaine termine. Le vendredi matin est sacré pour moi, je termine à 7h et je me précipite chez mamie Ginette chercher mon fils et ensuite, je prépare un bon déjeuner :) Je dois préciser qu'il déjeune toujours très tôt avec papa le matin avant qu'il parte pour le travail, mais bizarrement, il a toujours une petite fringale lorsque maman cuisine ;)

J'ai décidé de faire changement des galettes de sarrasin traditionnelles ce matin (que j'adore soit dit en passant) pour laisser place aux crêpes bretonnes. J'ai vraiment aimé le résultat, elles sont très belles avec leurs petites bulles. Pour le goût, très similaire au galettes de sarrasin, mais plus épaisses côté texture.


À servir avec de la mélasse (du sirop pour les plus difficiles;) et beaucoup de beurre!


  • 1/2 tasse de farine de sarrasin
  • 1/2 tasse de farine blanche
  • 1 tasse d'eau ou de lait
  • 2 c. à table d'eau bouillante
  • 1 c. à thé de poudre à pâte
  • 1/2 c. à thé de sel
  • 2 oeufs


Délayer la farine avec le liquide.

Ébouillanter la poudre à pâte et le sel. Les incorporer à la pâte ainsi que les oeufs battus.

Cuire dans la poêle ou sur une plaque.


(Source: Sac de farine de sarrasin, moulue à la meule de pierre - Au moulin Bleu)

jeudi 27 octobre 2011

Sauce à spaghetti d'Isa


Je suis toujours un peu réticente à tester une nouvelle recette de sauce à spaghetti car j'en ai une qui est absolument fantastique et mon homme à la sienne également... mais lorsqu'une certaine Isabelle dit que c'est SA sauce préférée et bien, je n'ai juste pas le choix de l'essayer ;)  Savez-vous quoi? Elle est vite tombée dans nos coups de coeur, nous avons beaucoup aimé à la maison. J'ai cuit à la mijoteuse donc j'ai utilisé seulement la chair de saucisses sans la cuire avant et j'ai omis le beurre et l'huile. J'ai également utilisé des tomates en dés au lieu de broyées. J'ai servi mon pain aux olives et au thym en accompagnement et le mixte était juste parfait.

Merci Isa pour le partage :)


  • 6 saucisses italiennes fortes
  • 2 cuillères à table (30 g) de beurre
  • 2 cuillères à table (30 ml) d'huile
  • 6 gousses d'ail émincées finement
  • 4 petits oignons en dès
  • 1 cuillère à table (15 ml) d'herbes de Provence
  • 1 cuillère à table (15 ml) d'herbes salées du Bas du Fleuve
  • 1 bouquet de basilic frais
  • Quelques gouttes de Tabasco au goût
  • 1/4 tasse (60 ml) de sauce soya
  • 2 lb (1 kg) de boeuf haché
  • 1/2 tasse (125 ml) de vin rouge
  • 3 boites de 796 ml (28 oz) chacune de tomates broyées
  • Sel et poivre au goût


Faire blanchir et bouillir les saucisses italiennes environ 15 minutes dans de l'eau. Réserver.

Dans une casserole, faire fondre le beurre avec l'huile. Y faire suer et dorer l'ail et les oignons, environ 10 minutes à feu moyen. Ajouter les herbes, le Tabasco et la sauce soya. Incorporer le boeuf haché et faire cuire 10 minutes à feu moyen.

Pendant ce temps, trancher finement les saucisses italiennes. Les incorporer au boeuf et faire revenir encore 5 minutes. Déglacer avec le vin rouge et laisser réduire complètement. Ajouter les tomates broyées et laisser cuire à feu moyen pendant une bonne heure.

Rectifier l'assaisonnement et servir avec vos pâtes préférées.


(Source: Les gourmandises d'Isa)

mercredi 26 octobre 2011

Pain aux olives et au thym


Lors de la création de mon blog, qui était à la base, seulement pour répertorier mes recettes, sans avoir l'intention de l'ouvrir à la terre entière, j'étais loin de me douter que je créerais des liens entres blogueurs. Des liens qui se sont tricotés un peu plus serrés avec certains, dont la très très généreuse et très gentille Caroline, alias Madame Tomates cerises et Basilic. Cette recette provient directement du merveilleux livre "Pains" de Linda Collister, qu'elle m'a offert en cadeau (oui, oui, juste comme ça, parce qu'elle est trop fine)! Que je suis gâtée moi :))) C'est la première recette qui m'a accroché lorsque je l'ai feuilleté, mais elles sont toutes alléchantes. Ce livre explique très bien la confection du pain, par commencer par le levain. Les étapes sont toutes très bien illustrées. Ayant un batteur sur socle, il est certain que j'ai adapté ma méthode pour ce dernier, mais tous les pains se font à la main sans problème, ce livre prônant cette méthode. Ce qui est super avec la boulange, c'est qu'on peut varier la garniture, la texture, les arômes et la forme des pains, bref, on peut laisser aller notre imagination à notre guise.

Le pain que je vous présente aujourd'hui, est vraiment, mais vraiment délicieux! J'aime beaucoup les olives et le thym alors c'était gagné d'avance. Je le vois très bien accompagner un bon verre de vin et servi avec une bonne huile d'olive et du bon vinaigre balsamique. Il a également accompagné à merveille mon spaghetti à la viande.

À refaire absolument!  Merci encore Caro xxx


  • 200 g de farine tout usage
  • 30 g de farine complète finement moulue (blé entier pour moi)
  • 1 c. à thé de sel de mer
  • 100 g de levain (j'ai utilisé ici 70 g de ma levure de bière)
  • 150 ml d'eau tiède
  • 100 g d'olives dénoyautées 
  • 2 c. à thé de feuilles de thym frais, sans les branches


Dans le bol du batteur sur socle, mélanger la levure et l'eau et laisser reposer pendant 10 minutes.

Ajouter le reste des ingrédients (à part les olives) et pétrir avec le crochet jusqu'à l'obtention d'une boule molle et souple au toucher.

Couvrir d'une pellicule plastique et laisser reposer pendant 2 hres.

Dégonfler la pâte et la pétrir sur un plan de travail enfariné, pour former un rectangle étroit de 40 cm de long.

Parsemer avec les olives et replier les côtés de la pâte pour enfermer la garniture. Pincez la jointure pour que la garniture se s'échappe pas, puis roulez doucement la pâte avec les mains pour former un boudin d'environ 60 cm de long.

Déposer délicatement sur une plaque de cuisson huilée et joindre les extrémités pour former un anneau.

Faire des incisions sur la pâte, la parsemer de farine, la couvrir d'un linge humide et laisser reposer à l'abri des courants d'air pendant 2 hres.

Préchauffer le four à 450 F. Y déposer un lèche-frite sur la grille inférieur.

Mettre le pain dans le four et ajouter 2 tasses d'eau d'un seul coup dans le lèche-frite pour créer un coup de buée.

Cuire environ 8-15 minutes.


(Source: inspirée du livre: Pains - Linda Collister)

mardi 25 octobre 2011

Soupe au chou gratinée


Je commence en vous mentionnant pour la x ième fois, que j'adore les soupes et je suis toujours prête à en tester de nouvelles versions! Celle-ci de Ricardo est un coup de coeur pour moi, nous adorons la soupe à l'oignon gratinée ici et c'est une belle façon de la varier. J'ai opté pour le chou rouge pour sa belle couleur, mais n'importe lequel autre chou ferait l'affaire, Ricardo suggérant le frisé.

Une source de réconfort assurée par temps froid :)

  • 1 oignon, émincé
  • 4 gousses d'ail, hachées finement
  • 60 ml (1/4 tasse) de beurre
  • 1,25 litre (5 tasses) de chou frisé haché grossièrement
  • 45 ml (3 c. à soupe) de farine
  • 250 ml (1 tasse) de vin blanc
  • 1,25 litre (5 tasses) de bouillon de boeuf ou de poulet
  • 1 pincée de clou de girofle moulu
  • 1 feuille de laurier
  • 4 grands croûtons de pain grillés
  • 500 ml (2 tasses) de cheddar râpé
  • Sel et poivre

Dans une casserole, faire dorer l'oignon et l'ail dans la moitié du beurre.

Ajouter le reste du beurre et le chou. Poursuivre la cuisson 20 minutes à feu moyen en remuant fréquemment. Saler et poivrer. Saupoudrer la farine sur le chou et cuire environ 1 minute en remuant.

Ajouter le vin et porter à ébullition en remuant. Ajouter le bouillon, le clou de girofle, le laurier et porter à ébullition. Couvrir et laisser mijoter à feu doux environ 20 minutes ou jusqu'à tendreté du chou. Rectifier l'assaisonnement. Retirer la feuille de laurier.

Placer la grille au centre du four. Préchauffer le four à gril (broil).

Verser la soupe dans des bols résistants à la chaleur. Déposer les croûtons de pain au centre de la soupe et parsemer de fromage. Gratiner au four.


(Source: Ricardo)

lundi 24 octobre 2011

Muffins aux graines de pavot et au citron, glaçage citronné


Voici une de mes combinaisons préférées lorsque l'on parle de muffins; les graines de pavot et le citron. Cela fait longtemps en plus que j'en ai envie, mais j'ai tellement de recettes à tester, que parfois, je suis obligée de remettre à plus tard. J'ai improvisé un glaçage vite fait bien fait de dernière minute car je trouvais que le citron n'était pas assez présent pour moi. Avec le très bon goût qu'ils avaient, disons qu'ils ne sont pas restés très longtemps sur le comptoir...


Pour 12 muffins:

  • 1/3 tasse de sucre
  • 3 c. à soupe de graines de pavot
  • 1 c. à soupe de poudre à pâte
  • 1/4 c. à thé de sel
  • 1 oeuf 
  • 1/2 tasse de lait
  • 2/3 tasse de yogourt
  • 1/3 tasse de jus de citron
  • 1/4 tasse de beurre fondu
  • Zestes de 2 citrons
  • 2 tasses de farine tout usage 

Glaçage citronné:

  • 1/4 tasse de sucre en poudre
  • 1 c. à table de jus de citron


Mettre tous les ingrédients des muffins dans le bol du mélangeur sur socle. Mélanger jusqu'à homogénéité.

Mettre l'appareil dans des moules à muffins et cuire au four préchauffé à 350 F pendant 20-25 minutes.

Pendant ce temps, préparer le glaçage. Mélanger le sucre en poudre et le jus de citron. Réserver.

Refroidir les muffins sur des grilles. Badigeonner de glaçage.


(Source: inspirée de: Châtelaine)

vendredi 21 octobre 2011

Mijoté de légumes et de haricots argentin


Pour faire honneur à mon nouveau livre, Plats mijotés, paru chez Modus Vivendi, que mon homme m'a offert en cadeau (oui, oui, très heureuse la fille;)), j'ai décidé de commencer avec une recette végé et très santé. C'est la parfaite recette lorsque notre foie déconne (comme ce fût mon cas la semaine dernière). Pourtant, je ne fais pas trop d'abus ;))) Bon passons à la recette, qui est très bonne et qui contient que de bons ingrédients. Je clame haut et fort que la coriandre est MA fine herbe favorite, j'en mettrais partout ou presque, j'adore!!! Elle était donc bien appréciée dans ce mijoté. Je vous avertie tout de suite, que c'est le début d'une longue série de plats mijotés provenant de ce livre, donc la mijoteuse va se faire aller!!!


  • 1 c. à soupe d'huile d'olive
  • 1 oignon en petits dés
  • 2 gousses d'ail pilées
  • 1 poivron rouge en dés
  • 1 piment jalapeno, épépiné et en dés
  • 1 c. à thé de paprika doux
  • 14 oz de tomates en dés en conserve
  • 2 tasses de bouillon de légumes
  • 250 g de pommes de terre nouvelles en quartiers
  • 250 g de patate douce en dés
  • 1 carottes en rondelles
  • 14 oz de petits haricots blancs en conserve, rincés et égouttés
  • 200g de chou frisé en lanières
  • 1/4 tasse de coriandre fraîche, hachée
  • Sel et poivre noir du moulin


Dans une grande poêle, faire chauffer l'huile feu moyen. Cuire l'oignon, l'ail, le poivron et le piment jusqu'à ce qu'ils aient ramolli. Ajouter le paprika et cuire jusqu'à ce que le mélange soit aromatique.

Mettre le mélange dans la mijoteuse et ajouter le reste des ingrédients, à part les haricots et la coriandre.

Cuire à faible intensité pendant 6 heures. Ajouter à la toute fin, les haricots et la coriandre.

Rectifier l'assaisonnement si désiré.


(Source: inspirée du livre: Plats mijotés - Modus Vivendi)

jeudi 20 octobre 2011

Gâteau doré sauce cassonade


Je cherchais un dessert simple et bon à réaliser lors d'un souper entre-amis, qui plairait autant aux petits qu'aux grands et mon choix s'est arrêté sur ce très bon gâteau doré. Lorsque Nat l'avait publié, j'ai tout de suite su qu'il serait dans ma liste à tester car je savais, par ses ingrédients, que ma petite famille et moi, aimerions. Mon couple d'amis est assez traditionnel côté bouffe, alors ça me prenait une recette sans fla-fla et artifices, tout en étant excellente... et bien, mission accomplie, ce gâteau a plus que bien terminé notre repas! Cela m'a également donné l'occasion de tester pour la première fois mon caviar de vanille des Épices du Cru et laissez-moi vous dire, que ça en prend pas beaucoup pour donner du punch!!!

Merci Nat pour le partage :)


Gâteau:

  • 1/2 tasse de graisse (moi, 1/4 tasse de beurre et 1/4 tasse de graisse)
  • 3 oeufs
  • 1 1/2 tasses de sucre
  • 3 tasses de farine
  • 6 c. à thé de poudre à pâte
  • 1/2 c. à thé de sel
  • 1/2 c. à thé d'essence d'érable
  • 2 tasses de lait

Crémer la graisse et le sucre, ajouter les oeufs. Ajouter les ingrédients secs mélangés en alternance avec le lait. Bien mélanger le tout. Mettre dans un pyrex graissé de 9x13 et cuire au four à 350F jusqu'à ce qu'un cure-dent ressorte propre.


Sauce cassonade:

  • 2 tasses de cassonade
  • 3 c. à soupe de farine
  • 2 tasses de lait
  • 2 c. à table de beurre
  • 2 c. à thé de vanille (moi, 1/8 c. à thé de caviar de vanille)

Mélanger tous les ingrédients sauf la vanille dans une casserole. Mettre sur le feu et cuire à médium jusqu'à épaississement. Ajouter la vanille. Bien mélanger. Servir tiède sur le gâteau tiède et avec une boule de glace vanille.

mercredi 19 octobre 2011

Salade de carottes, raisins secs et noix


Voici ma salade de carottes par excellence qui fait fureur à tous les coups lorsque je reçois! Pas besoin d'être compliqué pour être bon, seulement avoir des ingrédients gagnants :)


  • 6 carottes râpées
  • 3 c. à table de mayonnaise
  • 1 c. à table de crème sure
  • 2 échalotes hachées finement
  • 1/4 tasse de raisins secs
  • 1/4 tasse de noix de Grenobles en morceaux
  • 1/4 tasse de noix de Pins
  • 1 pomme en dés (facultatif)
  • Sel et poivre au goût


Mélanger tous les ingrédients ensemble. Mettre au frigo au moins une heure avant de servir.

Accompagne très bien les viandes.

mardi 18 octobre 2011

Pâté au poulet à la bourguignonne


Je suis littéralement tombée en amour avec cette recette de pâté, que j'ai vu sur plusieurs blogues, mais que j'ai prise chez la très gentille Caro, qui l'avait tellement vanté! Je fais toujours la même recette de pâté au poulet, que j'adore beaucoup, mais à l'occasion, un changement ne fait pas de tord, surtout qu'il est complètement différent du traditionnel pâté. J'ai fait quelques modifications, mais pas assez pour ne pas vous laisser la version originale.

Une recette vraiment idéale avec le froid qui s'amène :) Merci tite Caro pour le partage, tu avais raison ;)))

 
  • 1 sac de 284 g d'oignons perlés
  • 1 c. à table + 1/3 tasse de beurre
  • 1 c. à table d'huile d'olive
  • 1 poireau (partie blanche et vert pâle seulement) haché finement
  • 8 petites pommes de terre rouges (de type grelots), coupées en quatre
  • 1 tasse de haricots verts coupés en morceaux
  • 2 tasses de champignons de Paris, coupés en quartiers
  • 3 tranches de bacon, coupées en dés
  • 1 1/2 lb de poitrines de poulet désossées, la peau et le gras enlevés, coupés en cubes de 3/4 po (2 cm)
  • 1/2 tasse de vin blanc sec
  • 1/3 tasse de farine
  • 1 1/2 tasse de lait
  • 1 1/2 tasse de bouillon de poulet
  • 2 c. à thé de thym frais, haché ou1/2 c. à thé de thym séché
  • 1 lb (500 g) de pâte à tarte du commerce
  • 1 jaune d'oeuf
  • 1 c. à table d'eau
  • Sel et poivre noir du moulin


Dans une casserole d'eau bouillante, blanchir les oignons perlés pendant 1 minute. Égoutter les oignons, les passer sous l'eau froide pour les refroidir et les peler. Dans un grand poêlon, chauffer 1 c. à table du beurre et l'huile à feu moyen. Ajouter le poireau et cuire, en brassant, pendant 1 minute. Ajouter les oignons perlés, les pommes de terre, les haricots verts et les champignons et cuire, en brassant de temps à autre, de 5 à 7 minutes, ou jusqu'à ce que les légumes aient légèrement ramolli. Saler et poivrer. Mettre les légumes dans un grand bol et réserver.

Essuyer le poêlon et le chauffer à feu moyen. Ajouter le bacon et cuire de 4 à 5 minutes ou jusqu'à ce qu'il soit croustillant. À l'aide d'une écumoire, retirer le bacon du poêlon et le laisser égoutter dans une assiette tapissée d'essuie-tout. Dans le poêlon, ajouter le poulet et cuire, en le retournant, jusqu'à ce qu'il soit doré de tous les côtés. Retirer le poulet du poêlon et le laisser égoutter dans l'assiette avec le bacon.

Enlever l'excédent de gras et chauffer le poêlon à feu moyen-vif. Verser le vin blanc et cuire, en raclant le fond pour en détacher les particules, de 1 à 2 minutes ou jusqu'à ce que le liquide se soit presque complètement évaporé. Ajouter le reste du beurre et le faire fondre à feu moyen. Parsemer de la farine et cuire, en brassant, pendant 1 minute. Incorporer le lait et le bouillon en brassant à l'aide d'une cuillère de bois, de 4 à 5 minutes ou jusqu'à ce que la sauce ait épaissi. Ajouter le thym. Saler et poivrer. Verser la sauce dans le bol de légumes réservés, ajouter le poulet et le bacon égouttés et mélanger délicatement. Réserver.

Sur une surface de travail légèrement enfarinée, abaisser la moitié de la pâte de manière à obtenir un cercle dont la dimension dépasse celle de notre plat d'environ 1 po (2.5 cm). Déposer l'abaisse dans un plat allant au four d'une capacité de 5 tasses (1,25 L) en laissant dépasser l'excédent sur le pourtour. Verser la garniture réservée dans le plat. Abaisser le reste de la pâte en un cercle de la même dimension de notre plat. Dans un petit bol, mélanger le jaune d'oeuf et l'eau et badigeonner un peu du mélange sur le pourtour de l'abaisse sur la garniture. Plier la bordure de pâte sous l'abaisse du dessous et sceller ensemble les deux abaisses. Faire trois entailles sur le dessus du pâté pour permettre à la vapeur de s'échapper, puis badigeonner du mélange au jaune d'oeuf.

Cuire dans le tiers inférieur du four préchauffer à 350 F (180 C) pendant 1 heure ou jusqu'à ce que la croûte soit dorée et que la garniture soit bouillonnante. Mettre le pâté sur une grille et laisser refroidir au moins 10 minutes avant de servir.

samedi 15 octobre 2011

Compote de pommes vanillée aux épices à la mijoteuse


Je cherchais une recette pour passer le reste de mon méga sac de pommes et en voyant toutes les belles recettes de compotes sur le net, j'ai donc décidé que ce serait de cette façon que je m'en servirais! Avec toutes ses épices, c'est une compote pour réchauffer le corps et le coeur ;)


  • 12 belles pommes McIntosh, épépinées et coupées en deux
  • 2 c. à table de beurre fondu
  • 1/8 c. à thé de caviar de vanille (1 c. à thé d'extrait de vanille pur fait le travail aussi)
  • 1/8 c. à thé de gingembre moulu
  • 1/8 c. à thé de cardamome
  • 1/2 c. à thé de cannelle
  • 1/2 c. à thé de muscade
  • 1 c. à table de jus de citron frais
  • 3 c. à table de sucre 


Mettre les pommes dans la mijoteuse. Mélanger le beurre avec les épices. Verser sur les pommes. Arroser avec le jus de citron.

Cuire à LOW pendant 4 heures. Mettre le mélange dans le "blender" et mixer jusqu'à consistance voulue.

mercredi 12 octobre 2011

Bâtard de seigle et de carvi


Et oui, encore moi la tannante avec une autre belle recette de pain!!! Quand on aime ça, on aime ça hein? ;))) J'ai réalisé ce pain avec une partie de ma pâte que j'ai préparé pour faire une autre recette, de tarte cette fois-ci, que je publierai dans les prochains jours. Je me devais absolument de cuisiner avec mes graines de carvi, venant directement des Épices du Cru. Je dois préciser que ce sont des petites graines extrêmement goûteuses donc si c'est la première fois que vous testez, vous serez peut-être surpris par sa saveur. J'ai vraiment aimé et ce pain serait excellent en smoked meat, vu son goût de seigle assez prononcé.


  • 4 1/2 tasses de farine
  • 2 tasses de farine de seigle
  • 2 c. à soupe de levure à action rapide
  • 2 c. à soupe de graines de carvi
  • 1 1/2 c. à soupe de sel
  • 1/3 tasse de mélasse 
  • 3 tasses d'eau tiède



Mettre tous les ingrédients dans le bol du mélangeur sur socle. Pétrir jusqu'à l'obtention d'une boule souple au toucher.

Couvrir avec une pellicule plastique et laisser lever pendant 2 heures.

Séparer la pâte en 4 parties égales et ranger la pâte non utilisée au frigo. Elle se conservera jusqu'à 3 jours.

Façonner 2 parts de pâte en bâtards. Déposer sur une plaque légèrement huilée. Faire des incisions sur le dessus de la pâte et saupoudrer de farine. Recouvrir d'un torchon et laisser reposer 40 minutes.

Cuire au four préchauffé à 450 F pendant environ 20-25 minutes.


(Source: inspirée du livre: Pain - Judith Fertig)

mardi 11 octobre 2011

Gratin terre et mer


C'est la recette que mon homme a choisi samedi dernier pour un petit souper en tête-à-tête. Je me doutais bien que ça irait dans ce style de repas car ce sont tous des ingrédients que nous aimons beaucoup! C'est ultra simple, ultra riche, mais ultra bon ;)))

J'ai accompagné ce gratin par une salade de carottes, que je publierai sous peu.


  • 4 belles pommes de terre
  • 1 fromage ail et fines herbes de Boursin Cuisine
  • 400 g de crevettes moyennes cuites
  • Un peu de crème liquide
  • Gruyère
  • Sel et poivre


Coupez les pommes de terre en rondelles. Les cuire à la vapeur ou dans un grand volume d'eau. Attention ne pas les cuire entièrement.  

Mélanger le fromage ail et fines herbes avec un peu de crème liquide, saler et poivrer. 

Dans un moule à cake beurré, mettre une couche de pomme de terre, une couche de crevettes, une couche de mélange ail et fines herbes crème et une couche de gruyère. Ainsi de suite jusqu'à épuisement des ingrédients.  

Passez 20 minutes au four afin que tous les ingrédients se lient et que les pommes de terre finissent de cuire.

C'est prêt, passez à table et bon appétit !

(Source: 750 grammes)

lundi 10 octobre 2011

Porc au caramel


Voici une recette vraiment délicieuse et assez rapide d'exécution, quoi qu'un peu technique pour le caramel, mais qui vaut vraiment le détour! Si vous aimez comme moi la cuisine vietnamienne, vous allez adorer! Cette petite merveille provient du merveilleux livre d'Isabelle, Les Gourmandises d'Isa. J'ai servi ce porc avec un riz basmati et du brocoli au beurre et à l'ail.

À refaire encore et encore :)


  • 3 lb de filet de porc
  • 2 tasses de bouillon de poulet
  • 1 c. à soupe de cinq épices chinoises
  • 1 c. à soupe de gingembre frais
  • 5 c. à soupe de sauce soya
  • 2/3 tasse de sucre
  • 1/4 tasse d'eau


Découper le filet de porc en petits cubes. Les faire revenir 5 minutes dans une cocotte à fond épais avec un peu d'huile. Dès qu'ils sont colorés, les retirer. Ils doivent rester saignants.

Préparer ensuite le bouillon de poulet dans un récipient à part, puis ajouter les cinq épices, le gingembre et la sauce soya. Mélanger le tout et garder le bouillon pour plus tard.

Laver la cocotte qui a servi à faire revenir la viande, afin d'y préparer le caramel avec le sucre et l'eau. Dès que le caramel est bien roux, y jeter d'un seul coup le bouillon. Le caramel va se durcir rapidement, on doit donc continuer à tourner avec une cuillère en bois pour le diluer petit à petit dans le bouillon. Dès que le caramel s'est bien dissous dans le bouillon, y plonger les morceaux de viande. Le bouillon doit recouvrir la viande. Faire ensuite bouillir à feu vif en remuant la viande pour ne pas qu'elle colle.

La plat est terminé au moment où l'eau s'est évaporée pour laisser place à un sirop caramélisé épicé qui se mélangera aux morceaux de viande. Il est important de garder un feu très vif pour faire évaporer l'eau rapidement.

Si le feu est trop faible, l'eau mettra plus longtemps à s'évaporer et la viande sera trop cuite; elle finira par se détacher.


(Source: Livre: Les gourmandises d'Isa)

jeudi 6 octobre 2011

Filet de morue au fromage


Cette recette est vite tombée dans mes favorites dès l'instant où je l'ai essayé! En fait, je pourrais manger ce poisson à chaque semaine sans me tanner et ma gang également! Merci à la belle Isabelle d'avoir partagé cette fabuleuse recette, qui fait partie de ma cuisine depuis quelques années déjà :)


  • 1 et 1/2 lb ( 750 g ) de filets de morue fraîche
  • 1 tasse (250 ml ) de cheddar râpé
  • 1/2 tasse ( 125 ml ) de parmesan râpé
  • 1/3 tasse ( 80 ml ) de chapelure de craquelins
  • 1/4 tasse ( 60 ml ) de beurre, fondu
  • 1/3 tasse ( 80 ml ) de champignons, hachés
  • 1 petit oignon, haché finement
  • 2 c. à table de persil frais, haché

Étendre les filets de morue dans un plat à cuisson graissé. Réserver.

Dans un bol, mélanger tous les autres ingrédients ensemble. Répandre uniformément sur les filets de morue.

Cuire au four à 450°F ( 230°C ) pendant environ 20 minutes.

mercredi 5 octobre 2011

Chaussons aux pommes ultra simples et sauce à la vanille


Bon, trouvez l'erreur... mais où est la sauce??? Hihihi!!! C'est que voyez vous, lorsque j'ai fait ces chaussons, j'étais un peu endormie je crois (c'était vendredi dernier, ma semaine terminait et j'avais travaillé toute la nuit). Bon, je ne me plains pas, au contraire, mais la fille était pas dans son état normal disons ;))) Bref, j'avais une énorme envie de sucré et encore plus, de chaussons bien chauds. Ça tombait bien car la très gentille gardienne de mon fils, Ginette, m'avait gentiment donné une belle recette de chaussons avec une belle recette de sauce à la vanille pour les accompagner. Je me lance moi; je fais mes chaussons, tout est ok. C'est maintenant le temps de la sauce, mais petit problème... je me rends compte que je n'ai plus de lait et pourtant, je le savais!!! Mausus!!! Et pas question d'attendre, je voulais manger mes chaussons là, à l'instant! C'est pour cette raison que ma sauce n'est pas présentée, mais je vous la laisse tout de même car je suis certaine qu'elle est délicieuse.
Je me suis donc laissé tenter par une boule de crème glacée à la vanille pour les accompagner ;) Quand même pas si mal ;)))


Pour 4 chaussons:

  • 4 belles grosses pommes McIntosh ou autre au choix
  • Pâte à tarte maison ou du commerce (assez pour entourer les pommes)
  • 4 c. à thé de beurre
  • Muscade au goût
  • Cannelle au goût
  • Sucre au goût

Sauce à la vanille:

  • 2 c. à soupe de beurre
  • 2 c, à soupe de farine
  • 1 1/2 tasse de lait
  • Une pincée de sel
  • 3 à 4 c. à soupe de sucre
  • 3/4 c. à thé de vanille


Éplucher et enlever le coeur des pommes.

Rouler la pâte à tarte et la couper en 4 triangles assez grand pour accueillir les pommes. Déposer une  pomme dans un triangle de pâte. Mettre 1 c. à thé de beurre sur chaque pomme. Saupoudrer de muscade, de cannelle et de sucre au goût. Refermer la pâte sur la pomme de façon à former un baluchon.

Mettre les chaussons dans un plat en pyrex. Badigeonner, si désiré, d'un oeuf battu.

Cuire au four préchauffé à 350 F pendant 30-35 minutes.

Pendant ce temps, préparer la sauce. Fondre le beurre dans un chaudron et y ajouter la farine. Bien mélanger et ajouter ensuite graduellement le lait pour former une belle béchamel. Ajouter le sucre, le sel et la vanille.

Servir froid ou tiède sur les chaussons. Si la consistance est trop épaisse, ajouter du lait.

mardi 4 octobre 2011

Trempette aux épinards classique


Voici un classique chez moi; la fameuse trempette aux épinards!!! Il existe plusieurs variantes, mais je reviens toujours à celle-ci, qui est ma favorite. Je l'ai servi à mes invités lors de la fête à mon fils, il y a quelques jours et c'est toujours gagnant! Il ne faut surtout pas omettre les châtaignes d'eau, qui sont essentielles pour le "crunch" qu'elles donnent à la trempette. À servir absolument dans un bol en pain, auquel vous aurez retiré et conservé la mie. Des légumes d'accompagnement viennent compléter le tout.

 ... Une belle recette pour le temps des fêtes qui arrivent à petits pas ;)))

  • 1 sachet de mélange à soupe Légumes Knorr
  • 2 tasses de crème sure 
  • 1 tasse de mayonnaise Hellmann's
  • 1 paquet (10 oz/300 g) d'épinards congelés hachés, cuits, refroidis et essorés
  • 1 boîte (8 oz/227 g) de châtaignes d’eau, égouttées et hachées 
  • 3 oignons verts, hachés   

Combiner tous les ingrédients et réfrigérer environ 2 heures. Servir avec vos craquelins ou vos légumes pré-coupés préférés.


(Source: Knorr)

lundi 3 octobre 2011

Petits pains deux heures à la levure de bière fraîche


Voici une délicieuse recette de petits pains prêts en 2 hres, inspirée de la belle cuisine de Sara. La recette est assez rapide en soi, mais lorsque tu travailles toute la nuit, que tu dors un petit 3 hres, que tu te lèves et que tu décides de bouler 48 petits pains, c'est tout un petit contrat ;))) Hihihi!!! Sans blague, cette recette est super et elle m'a permise d'expérimenter le pain à la levure fraîche, que Nat, m'a gentiment ramené lorsqu'elle est allée au lancement d'Isabelle à Montréal. Le goût est unique et la texture, bien moelleuse comme j'aime.

Ça peut paraître beaucoup 48 pains, mais ils se congèlent très bien. Ils ont également très bien accompagné ma crème de tomates BLT.


  • 7 à 7 1/2 tasses de farine tout usage
  • 2 gros œufs
  • 1/2 tasse de beurre
  • 3 tasses d'eau
  • 1 1/2 c. à thé de sel
  • 1 pincée de sucre
  • 35 g de levure de bière fraîche

Dans le bol du batteur sur socle, laisser agir pendant 10 minutes la levure dans la moitié de l'eau. Ajouter tout le reste des ingrédients et pétrir jusqu'à l'obtention d'une boule souple.

Laisser reposer dans le four, avec la lumière allumée et la porte fermée, pendant 15 minutes.

Dégonfler la pâte. Façonner 48 boules de pâte de la grosseur d'un oeuf et les disposer dans 2 moules graissés de 22 x 33 cm. Laisser reposer dans le four, avec la lumière allumée et la porte fermée, pendant environ 45 minutes jusqu'à ce que la pâte ait doublé de volume.

Cuire au four à 350 F pendant 25 à 30 minutes. Laisser refroidir sur des grilles. Badigeonner de beurre les petits pains chauds.

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...