mercredi 30 novembre 2011

Boulettes à la mexicaine


Pour continuer dans le thème mexicain, voici une autre excellente recette, trouvée chez Kim, qui elle, s'était inspirée de Nat. Leurs photos m'ont accroché tout de suite et je salivais juste à les regarder... allez hop! Dans les favoris!!! Nous avons adoré à la maison, les boulettes ont du punch et l'association avec le riz et le maïs est juste parfaite.

Merci les girls :)))


Boulettes: 

  • 250g de boeuf haché maigre
  • 250g de porc haché maigre
  • 2/3 tasse de chapelure
  • 1/3 tasse de lait
  • 1 oeuf
  • 1 oignon rouge haché
  • 1/4 tasse de coriandre hachée
  • Sel et poivre

Sauce:

  • 500 ml de coulis de tomates (passata)
  • 400 ml de jus de tomates
  • 1 boîte de 284 ml de consommé de boeuf
  • 4 gousses d'ail, hachées finement
  • Le jus de 2 limes
  • Le jus d'une petite orange
  • 1/2 piment chipotle en sauce adobo (moi, 1 c. à thé d'aromate de piments forts Marvini)
  • 1 c. à soupe de poudre de chili
  • 1/4 c. à thé de piment de la Jamaïque
  • 1/4 c. à thé de cumin moulu
  • 1/2 tasse de coriandre hachée
  • Sel et poivre



Dans une cocotte, mettre tous les ingrédients de la sauce, sauf la coriandre, et amener à ébullition. Laisser mijoter 10 minutes.

Pendant ce temps, dans un grand bol, mélanger tous les ingrédients des boulettes avec les mains, de façon à bien amalgamer le tout.

Puis, former des petites boulettes de taille égale et les déposer dans la cocotte.

Cuire les boulettes 15 à 20 minutes en les retournant après 10 minutes de cuisson. Ajouter la coriandre hachée et mélanger.

Servir avec du riz et du maïs.

 

mardi 29 novembre 2011

Enchiladas


Cette recette m'a été envoyé par e-mail il y a quelques semaines, par une ancienne collègue de travail, qui me suggérait de tester ces enchiladas. J'ai trouvé cela très gentil de sa part comme attention et de plus, elle a tombé plus que dans mes goûts! Je n'avais jamais fait de enchiladas maison, mais je connaissais et je savais que j'adorerais, juste à lire les ingrédients. C'est vraiment délicieux et c'est une recette qui fait maintenant partie de mes classiques mexicains!

Merci encore Emmanuelle :)


Sauce à enchiladas:

  • 2 c. à thé d'huile d'olive
  • 1 1/2 tasse d'oignons hachés
  • 2 c. à thé d'ail hachée
  • 1 c. à table de poudre de chili
  • 1 c. à thé d'origan séché
  • 1 conserve (28 oz/ 796 mL) de tomates en dés
  • 1 conserve (10 oz/ 284 mL) de bouillon de poulet
  • 1 c. à table de cassonade
  • 1/2 c. à thé de sel
  • 1/4 c. à thé de poivre noir du moulin
  • 3 c. à table de coriandre fraîche

Garniture:

  • 2 tasse de poulet désossé
  • 1 tasse d'haricots noirs, rincés et égouttés (moi, haricots rouges)
  • 1/2 tasse de poivron rouge haché
  • 1/2 tasse d'oignon haché
  • 1/2 tasse de maïs en grains
  • 1/2 tasse de carotte râpée
  • 1 c. à table de jus de lime frais
  • 1/2 c. à thé chacun de cumin et de poudre de chili
  • 2 c. à table de coriandre fraîche

Enchiladas:

  • 10 tortillas
  • 2 tasse de cheddar râpé
  • Crème sure et oignons verts pour la garniture


Sauce à enchiladas:

Pour faire la sauce, chauffer l'huile d'olive dans une poêle. Ajouter l'oignon et l'ail. Cuire pendant 2-3 minutes. Ajouter la poudre de chili, l'origan et mélanger. Ajouter le reste des ingrédients, à part la coriandre. Porter la sauce à ébullition. Réduire au minimum. Couvrir et cuire 15 minutes. Retirer du feu et ajouter la coriandre.

Lorsque la sauce est prête, débuter la garniture.

Garniture:

Mettre tous les ingrédients dans un grand bol. Bien mélanger.

Enchiladas:

Préchauffer le four à 375 F. Huiler un plat en pyrex de 9x13. Ajouter 1/2 tasse de sauce à la garniture et mélanger. Se réserver 1 tasse de fromage pour saupoudrer les enchiladas.

En premier lieu, déposer 1/3 tasse de garniture au centre d'un enchilada. Saupoudrer d'une c. à table de fromage. Rouler et déposer l'enchilada dans le plat . Faire de même pour les autres enchiladas. Couvrir les enchiladas avec la sauce. Saupoudrer avec le restant du fromage. Couvrir et cuire environ 30  minutes. Découvrir et continuer la cuisson encore 5-10 minutes, jusqu'à ce que le fromage soit grillé.

Servir avec de la crème sure et des oignons verts.


(Source: Food Network)

dimanche 27 novembre 2011

Potage épicé au panais et grilled cheese à la Kat


Je ne publie pas souvent le dimanche, mais là, j'avais vraiment envie de partager ce potage avec vous! Je vous donne également en extra, ma recette de grilled cheese favorite, ce qui forme un duo du tonnerre!!! Je ne sais pas si vous êtes comme moi, mais j'adore me cuisiner ce genre de plat pour le dîner le week end et surtout lorsque le froid est installé. Ce potage est légèrement sucré et a un goût très agréable de cari... À refaire!


Pour 4 portions:

  • 2 c. à soupe de beurre
  • 1 oignon, haché
  • 2 gros panais, taillés en cubes d’environ 1 cm
  • 1 gousse d’ail émincée
  • 3 tasses d’eau bouillante
  • 1 cube de bouillon de légumes
  • 2 c. à thé de poudre de cari
  • 100 ml de crème 35%
  • Sel et poivre du moulin
  • Quelques flocons de piment ou de paprika pour la présentation


Faire fondre le beurre dans une grande casserole à feu moyen et faire revenir l’oignon pendant 5 minutes jusqu’à ce qu’il soit tendre.

Ajouter les panais, l’ail et le cari et laisser frire quelques minutes pour qu’ils diffusent leurs saveurs.
Faire bouillir l’eau et y ajouter le cube de bouillon de légumes. Verser le bouillon dans la casserole et remuer.

Laisser mijoter pendant 15 minutes jusqu’à ce que les panais aient bien ramolli. Éteindre le feu et passer la soupe au mélangeur.

Remettre dans la casserole, ajouter la crème et remuer.

Assaisonner et décorer de flocons de piment ou de paprika.


(Source: Allrecipes)


Grilled cheese à la Kat: 

  • 2 tranches de pain frais (maison de préférence)
  • 1/4 tasse de fromage suisse râpé
  • 1 c. à thé de mayonnaise
  • 1/2 c. à thé de moutarde à l'ancienne
  • 1/2 échalote hachée
  • Beurre


Mélanger le fromage, la mayonnaise, la moutarde et l'échalote. Réserver.


Beurrer les tranches de pain sur un côté. Mettre le mélange de fromage sur une tranche, côté non beurré et couvrir de l'autre tranche, côté non beurré sur le mélange.


Cuire dans une poêle à feu moyen des deux côtés jusqu'à ce que le pain soit grillé et que le fromage fonde.

jeudi 24 novembre 2011

Taguée!!! 7 choses essentielles sur moi...

La très gentille et pétillante Gabrielle m'a gentiment taguée! Alors 7 choses essentielles sur moi... je me lance!!!

1- Je suis de nature très positive, j'aime la vie et je crois que je le dégage. On me fait souvent remarquer que je suis toujours souriante et les gens apprécient beaucoup :)

2- J'ai beaucoup de difficulté avec ma "spatialité"comme mon chum dirait lollll. J'ai souvent pleins de bleus parce que je me suis cogné sur un coin de table ou un orteil sur un coin de lit. Disons que mon homme me taquine souvent à ce sujet et ça ne me dérange pas du tout ;)

3- Malgré ma bonne humeur, je suis capable d'être chialeuse à l'occasion, surtout quand je suis fatiguée et en sp... (vous savez quoi;) et c'est un point que je dois corriger... je suis moins pire avec les années, ça s'en vient!!!

4- Même avec de gros efforts depuis des années, je suis encore susceptible sur plusieurs choses, je prend des fois un peu trop personnel. J'ai beaucoup de difficulté encore avec la critique et je suis très orgueilleuse! Je sais, l'orgueil peut être bon, mais faut savoir doser hein ;)

5- J'adore faire plaisir aux gens, jusqu'à m'oublier parfois, alors je dois corriger cela.

6- Je déteste la chicane, je suis très loin d'être rancunière, mais j'ai une très bonne mémoire par-contre ;)))

7- Je suis de nature très compétitive, je n'aime pas perdre, je joue toujours ou presque pour gagner ;)

.... Un extra? Pourquoi pas!

8- Depuis que je suis maman, je me suis découvert une patience que je ne soupçonnais pas! Je me suis surprise aussi à être très maternelle et à tripper dans mon nouveau rôle :) Que je l'aime mon tit homme :)))


Voilà!!! J'aurais pu en mettre d'autre, mais fallait que j'arrête un moment donné lollllll

Je tag à mon tour:

1- Miss Nancy car je la trouve très sympathique et j'adore la façon dont elle débute ses posts avec ses tranches de vie :)

2- Libellule car je la trouve très rafraichissante et j'aime ses recettes inusités :)

3- Mélanie car je la trouve super gentille et ses recettes me rejoignent souvent :)

4- Caro car c'est une blogueuse coup de coeur que j'affectionne beaucoup :)

5- Esther car on a beaucoup d'atomes crochues :)

6- Steph car j'ai beaucoup de plaisir à découvrir son blog et ses photos sont belles belles :)

7- Lexibule car elle est trop trop gentille :)

mercredi 23 novembre 2011

Muffins aux bananes et caramel au beurre


Ces muffins, qui sont les préférés de mon homme, sont des plus décadents et savoureux! J'ai dénichée cette belle recette chez nul autre qu'Isa, il y a quelques années... et ce fût un coup de coeur instantané! Les pépites de caramel au beurre font vraiment toute la différence, mais si vous aimez moins, vous pouvez y aller avec des pépites de chocolat comme Isa le suggère. Comme elle le dit si bien, ce serait bien dommage car le caramel a trop sa place dans ces muffins!


  • 1/2 tasse ( 125 ml ) d'huile de tournesol
  • 2 oeufs
  • 1 et 2/3 tasses ( 200 g ) de farine
  • 1/2 tasse ( 50 g ) de sucre
  • 1 cuillère à thé de poudre à pâte ( levure chimique )
  • 1/2 cuillère à thé de bicarbonate
  • 3 bananes écrasées
  • 1 tasse ( 175 g ) de pépites de caramel au beurre ( butterscotch )


Préchauffer le four à 400 F ( 200 C ) et garnir 12 empreintes à muffins de caissettes en papier.

Dans un bol, mélanger l'huile, les oeufs et les bananes écrasées. Réserver.
Dans un autre bol, mélanger la farine, le sucre, la poudre à pâte, le bicarbonate et les pépites.

Incorporer le mélange humide au mélange sec sans trop mélanger.

Répartir la préparation dans les moules à muffins réservés et cuire au four, 20 minutes ou jusqu'à ce qu'un cure-dent inséré en ressorte sec, et que les muffins soient bien dorés.



(Source: Les gourmandises d'Isa)

mardi 22 novembre 2011

Spaghettis aux boulettes de veau


Je sais que je me répète, mais le veau est une de mes viandes favorites, pour ne pas dire ma favorite! Je trouve qu'il est très tendre en bouche et qu'il fait de très bonnes boulettes. Je voulais une recette à l'ancienne, toute en simplicité, remplie de légumes... avec un petit goût de réconfort quoi! Je suis tombée sur le site de Coup de Pouce - Les meilleures recettes de nos Mères et c'est là que j'ai trouvé ma recette. Pour moi, le spaghetti aux grosses boulettes est associé à plaisir et souvenirs et je ne peux passer à côté d'un bout de pain beurré pour l'accompagner ;)



Boulettes de veau:
  • 10 oz (300 g) de veau haché
  • 1 oeuf
  • 1/2 t (125 ml) de chapelure (environ)
  • 2 c. à table (30 ml) d'huile d'olive

Sauce tomate:
  • 2 c. à table huile d'olive
  • 1 oignon haché grossièrement
  • 1 poivron rouge coupé en dés
  • 1 poivron vert coupé en dés
  • 3 carottes coupées en dés
  • 2 boîtes (28 oz/796 ml chacune) de tomates italiennes 
  • 1 brin de persil frais, haché (moi, séché)
  • 3 feuilles de basilic frais, hachées (moi, séché)
  • 1 lb (500 g) spaghettis 
  • Parmesan frais râpé
  • Sel et poivre noir du moulin
  • 1 c. à thé d'aromate de persil Marvini (mon ajout, facultatif)


Préparation des boulettes:

Dans un bol, mélanger le veau, l'œuf et la chapelure. Façonner la préparation en boulettes de 3/4 po à 1 po (2 cm à 2,5 cm) de diamètre jusqu'à ce qu'elles soient fermes (au besoin, ajouter de la chapelure). Dans un poêlon, chauffer l'huile à feu moyen. Faire dorer les boulettes de 4 à 5 minutes en les retournant souvent. Réserver.

Préparation de la sauce:

Dans une grande casserole, chauffer l'huile à feu moyen. Ajouter l'oignon, les poivrons et les carottes et cuire, en brassant, de 3 à 5 minutes ou jusqu'à ce qu'ils aient ramolli. Ajouter les tomates en les écrasant à l'aide d'une fourchette et laisser mijoter pendant 10 minutes. Saler et poivrer. Réduire à feu doux, ajouter les boulettes de veau réservées et laisser mijoter de 30 à 45 minutes. Environ 10 minutes avant la fin de la cuisson, ajouter le persil et le basilic et mélanger.

Entre-temps, dans une grande casserole d'eau bouillante salée, cuire les pâtes de 7 à 10 minutes ou jusqu'à ce qu'elles soient al dente. Égoutter et répartir dans quatre assiettes. Napper de la sauce aux boulettes de veau et parsemer de parmesan.


(Source: Coup de Pouce - Les meilleures recettes de nos Mères)

lundi 21 novembre 2011

Shepherd's Pie


Je commence mon billet en vous disant que ce pâté d'origine britannique est du comfort food pur et dur!!! Il a l'air des plus simples en apparence, mais le goût est très loin de tout ça! Je ne connaissais pas le shepherd's pie, qu'on peut aussi appeler "cottage pie" et j'ai fait quelques recherches sur le net pour en découvrir davantage sur ce plat. Si vous voulez un aperçu, vous pouvez cliquer ici. La viande est bien rehaussée et la purée de pommes de terre, à se rouler! Bref, nous avons adoré ici :)


  • 1 lb de porc haché
  • 1/2 lb de boeuf haché
  • 1 oignon haché
  • 1 carotte en dés
  • 2 branches de céleri en dés
  • 2 gousses d'ail hachées
  • 2 c. à table de romarin frais
  • 2 c. à table de thym frais
  • 1 c. à table de sauce Worcestershire
  • 1 c. à table d'huile d'olive
  • 1/4 tasse d'eau
  • 1 tasse de pommes de terre en purée
  • 1 tasse de pois
  • 1 c. à thé de sel
  • 1/2 c. à thé de poivre
  • Purée de pommes de terre à l'ail pour couvrir (voir recette ci-dessous)


Préchauffer le four à 350 F.

Cuire la viande dans l'huile d'olive. Ajouter les légumes et les fines herbes et cuire 10 minutes ou jusqu'à tendreté. Saler et poivrer. Ajouter la purée de pommes de terre, la sauce Worcestershire et l'eau. Bien mélanger le tout pour absorber l'eau. Ajouter les pois et mélanger.

Mettre le mélange dans un plat à cuisson. Couvrir avec la purée de pommes de terre à l'ail. Cuire de 25 à 30 minutes ou jusqu'à ce que le dessus soit grillé.


Purée de pommes de terre à l'ail:

  • 8 pommes de terre Yukon Gold pelées et en cubes
  • 4 gousses d'ail hachées
  • 1/4 tasse de beurre
  • 1/4 tasse de lait
  • 1/4 tasse de parmesan ou de cheddar râpé
  • 1 c. à table sucre
  • 1 1/2 c. à thé de sel
  • 1/2 c. à thé de poivre

Cuire les pommes de terre dans une grande casserole d'eau. Égoutter.


Ajouter le reste des ingrédients et bien piler jusqu'à l'obtention d'une texture lisse. Rectifier l'assaisonnement au goût. Étendre sur le mélange de viande sans trop lisser.


(Source: Radishes and Rhubarb)

jeudi 17 novembre 2011

Curry de légumes-racines à la Marocaine


Voici un très bon plat végé, qui est suggéré comme repas principal, mais qui ferait un super accompagnement pour vos viandes également. Ce curry de légumes-racines est très parfumé, très goûteux et il réchauffe assurément le corps et le coeur avec toutes ses belles épices. Si vous avez envie d'un petit voyage vite fait au Maroc, c'est ce curry qu'il vous faut!


  • 1 c. à soupe d'huile d'olive
  • 1 oignon haché
  • 1 piment fort vert, épépiné et haché
  • 1 gousse d'ail hachée
  • 1 morceau de gingembre de 1 po, râpé
  • 2 c. à soupe de farine tout usage
  • 2 c. à thé de coriandre moulue
  • 2 c. à thé de cumin moulue
  • 2 c. à thé de curcuma moulu
  • 1 tasse de bouillon de légumes
  • 1 tasse de coulis de tomates
  • 1 1/2 lb de légumes-racines mélangés, tels que pomme de terre, patate douce, céleri-rave et rutabaga, en dés
  • 2 carottes en rondelles fines
  • Poivre noir du moulin


Faire chauffer l'huile dans une grande casserole. Ajouter l'oignon, le piment fort, l'ail et le gingembre et cuire pendant 3 minutes, en remuant de temps à autre. Incorporer la farine, la coriandre, le cumin et le curcuma et cuire à feu doux, en remuant, pendant 2 minutes pour libérer les arômes.

Mettre la préparation dans la mijoteuse et incorporer le bouillon. Ajouter ensuite le coulis de tomate, les légumes-racines en dés et les carottes. Poivrer et bien mélanger. Cuire à intensité élevée pendant 3 h15 minutes ou jusqu'à ce que les légumes soient tendres. Servir avec du couscous vapeur et garnir de coriandre.


(Source: livre: Plats mijotés - Modus Vivendi)

mercredi 16 novembre 2011

Boeuf bourguignon


Le boeuf bourguignon est un incontournable chez moi, nous aimons beaucoup. Je fais souvent les 2 mêmes recettes, mais je suis toujours partante pour en tester de nouvelles versions. Malgré les différents ingrédients, je trouve que le final se ressemble très souvent. Qu'est-ce qui goûte plus le boeuf bourguignon, qu'un boeuf bourguignon hein?!! J'aime tout de même varier les légumes et autres ingrédients dans mon boeuf, que ce soit avec ou sans carottes, pâte de tomates, crème condensée, etc. L'ajout de bacon est également très intéressant, je pourrais en mettre partout ou presque! Celui-ci est bien dosé et le vin rouge bien présent, mais pas trop. Il me reste qu'à tester celui de Julia Child et je serai comblée ou presque ;) Malgré que.........


  • 1/4 lb (125 g) de lardons ou bacon coupé en dés
  • 2 lb (1 kg) de cubes de boeuf
  • 1 t (250 ml) d'oignon haché
  • 3 c. à tab (45 ml) de farine
  • 1 1/2 t (375 ml) de bouillon de boeuf
  • 2 t (500 ml) de vin rouge sec (environ)
  • 1 c. à tab (15 ml) de pâte de tomates
  • 1 c. à thé (5 ml) de persil frais, haché (moi, aromate de persil Marvini)
  • 1/2 c. à thé (2 ml) de sel
  • 1/4 c. à thé (1 ml) de thym séché
  • 1 pincée de sucre
  • 1 pincée de poivre noir du moulin
  • 1 feuille de laurier 

Dans une cocotte, cuire les lardons jusqu'à ce qu'ils commencent à dorer. Ajouter les cubes de boeuf, les faire dorer, puis les retirer de la cocotte. Ajouter l'oignon et le faire dorer. Parsemer de la farine et mélanger. Remettre le boeuf dans la cocotte. 

Ajouter le bouillon de boeuf petit à petit, en brassant. Incorporer le vin, la pâte de tomates, le persil, le sel, le thym, le sucre, le poivre et la feuille de laurier (au besoin, ajouter du vin pour couvrir le boeuf) et porter à ébullition.

Couvrir la cocotte et cuire au four préchauffé à 350°F (180°C) pendant 2 heures ou jusqu'à ce que la viande soit tendre. Entretemps, dans un poêlon, faire fondre le beurre à feu moyen. Ajouter les champignons et cuire pendant 5 minutes ou jusqu'à ce qu'ils aient ramolli. Environ 30 minutes avant la fin de la cuisson du boeuf, ajouter les champignons dans la cocotte.


(Source:  Les meilleures recettes de nos Mères - Coup de pouce)

lundi 14 novembre 2011

Gratin de pennes, thon et maïs


La semaine, il me faut absolument quelques repas plus rapides que je peux préparer d'avance et cette recette-ci en est un parfait exemple. J'ai opté pour les pennes comme choix de pâtes au lieu des macaronis, mais c'est au goût. Un beau gratin que toute la famille raffolera, je vous le garantie! C'est également une bonne façon de faire manger du poisson aux petits (mon fils de 2 ans adore) :)


  • 400 g de maïs en grains en conserve, égoutté
  • 1 poivron rouge haché
  • 400 g de thon en conserve, égoutté
  • 120 g de champignons hachés
  • 1 tasse de crème
  • 250 g de cheddar râpé
  • 1/4 tasse de persil haché
  • 250 g de macaronis de blé entier (moi, pennes)

Gratin:

  • 1 tasse de chapelure de blé entier fraîche
  • 45 g de beurre fondu
  • 30 g de parmesan râpé
  • 1 c. à thé de basilic séché


Faire cuire les macaronis dans une grande casserole d'eau salée. Égoutter et réserver.

Pendant ce temps, mélanger le reste des ingrédients (à part le gratin).

Bien mélanger aux pâtes et mettre dans un plat en pyrex.

Mélanger le gratin et parsemer sur les pâtes.

Cuire au four préchauffé à 375 F pendant environ 30 minutes.


(Source: inspirée du livre: Plats mijotés - Modus Vivendi)

jeudi 10 novembre 2011

Curry de veau crémeux


Voilà un bon curry de veau crémeux sans flafla et à la mijoteuse en plus! Une autre belle recette de mijoté, tirée du très beau livre "Plats mijotés", paru chez Modus Vivendi. Le veau est une de mes viandes favorites, je le trouve tellement tendre et fondant en bouche. Bref, un parfait repas de semaine :)


  • 1 c. à soupe d'huile végétale
  • 1 lb de veau à ragoût, paré et coupé en cube
  • 1 gros oignon blanc émincé
  • 1 gousse d'ail hachée
  • 1 c. à thé de poudre de curry
  • 1/2 c. à thé de curcuma
  • 1/2 c. à thé de garam masala
  • 1 gros poivron rouge tranché
  • 2 feuilles de laurier
  • 3/4 tasse de bouillon de poulet ou de veau
  • 1/2 tasse de lait de coco frais ou 1/4 tasse de crème de noix de coco en conserve


Faire chauffer l'huile dans une poêle et faire revenir le veau. Ajouter l'oignon et l'ail et les faire sauter. Ajouter ensuite la poudre de curry, le curcuma et le garam masala et cuire à feu doux pendant quelques minutes, en remuant de temps à autre.

Mettre la préparation au veau dans la mijoteuse et ajouter le poivron, les feuilles de laurier et le bouillon. Cuire pendant 6 heures à LOW.

Environ 30 minutes avant de servir, incorporer le lait de coco ou la crème de noix de coco. Retirer les feuilles de laurier et servir le curry accompagné de riz et garni de coriandre ou de persil.


(Source: inspirée du livre: Plats mijotés - Modus Vivendi)

mercredi 9 novembre 2011

Pizza Alle Vongole, sur pâte napolitaine


Pour ma participation pour le très très beau concours de Caro et d'Isa, cette fois-ci, c'est mon homme qui a choisi la sorte de pizza! Ces 2 belles dames nous donnent la chance de gagner le superbe livre "Pizzas", paru chez Modus Vivendi et "Mamma Mia!!!", un livre de cuisine italienne. Je ne pouvais absolument pas passer à côté de ce concours car je fais mes pizzas maison depuis plusieurs années déjà et nous adorons plus que tout à la maison. C'était donc une occasion en or d'en tester une nouvelle.

Le choix de mon homme s'est arrêté sur la délicieuse Pizza Alle Vongole et disons qu'il a visé assez juste merci!!! Je n'étais pas convaincue au début, pas que je n'aime pas, mais je ne suis pas friande des palourdes et des moules alors ce n'aurait pas été mon choix personnellement. Cependant, j'ai vraiment adoré cette pizza, elle est goûteuse et la pâte est merveilleuse! C'est pour cette raison que je la soumet fièrement au concours :)

Merci encore Caro et Isa :)



Pâte à pizza napolitaine:

  • 1/2 c. à soupe de levure sèche
  • 1 1/2 tasse d'eau chaude (environ 105 F)
  • 2 1/2 tasses de farine tout usage
  • 1/2 c. à thé de sel


Dans le bol du batteur sur socle, dissoudre la levure dans l'eau. Ajouter 1/4 tasse de farine et mélanger de manière à obtenir une pâte moelleuse, semblable à une pâte à frire. Couvrir d'un film plastique et laisser la pâte lever pendant 45 minutes.

Ajouter le reste de la farine et le sel et bien mélanger à l'aide du crochet. Ajouter de la farine au besoin. Pétrir jusqu'à l'obtention d'une boule molle et souple au toucher.  Mettre la pâte dans un bol huilé et retourner afin d'huiler la pâte de manière uniforme. Couvrir et laisser lever pendant 2 heures.

Aplatir la pâte et la façonner.


Note: La pâte napolitaine classique permet d'obtenir une pizza sèche et croustillante pouvant accueillir une garniture humide comme des palourdes. La recette ne contient aucune autre huile que celle que l'on utilise pour huiler le bol et la pâte avant qu'elle ne lève. Permettre à la pâte de lever à deux reprises lui procure un goût de levure très agréable.



Pizza Alle Vongole (environ 16 po):

  • 250 g de tomates pelées, épépinées et hachées
  • 1/4 tasse d'huile d'olive
  • 4 brins d'origan frais, feuilles hachées seulement
  • 1 portion de pâte à pizza napolitaine (voir ci-dessus)
  • 1 c. à soupe d'ail hachée
  • 1/2 tasse de vin blanc sec
  • 750 g de petites palourdes ou de moules  (ici, j'ai utilisé 200 g de palourdes en conserve, égouttées)
  • 1/4 tasse de persil plat, grossièrement haché
  • Parmesan frais en copeaux (facultatif)


Préchauffer le four à 465 F.

Dans un petit bol, mélanger les tomates, 2 c. à soupe d'huile d'olive, l'origan et laisser reposer pendant 15 minutes.

Façonner la pâte à pizza et badigeonner avec 2 c. à soupe du liquide des tomates. À l'aide d'une cuillère, étendre les tomates sur la pâte. Cuire jusqu'à ce que la pâte soit bien ambrée et gonflée (environ 18 minutes). Retirer du four et réserver.

Pendant la cuisson de la pizza, faire chauffer le reste de l'huile à feu moyen dans une poêle assez grande pour contenir toutes les palourdes ou toutes les moules. Ajouter l'ail et faire sauter jusqu'à ce que la préparation soit parfumée, sans qu'elle brunisse (environ 2 minutes). Ajouter le vin, augmenter la température de cuisson et porter à ébullition.

Ajouter les palourdes ou les moules, couvrir et laisser cuire à la vapeur jusqu'à ce qu'elles s'ouvrent (environ 3 minutes), en remuant bien de temps en temps. Enlever les palourdes ou les moules qui ne sont pas ouvertes après 5 minutes de cuisson.

Retirer la viande des coquilles et jeter les coquilles. Remettre les palourdes ou les moules dans la poêle. Ajouter le persil et retirer la poêle du feu. Répartir sur la pizza cuite, parsemer de parmesan si désiré et servir chaud.



(Source: livre: Pizzas - Modus Vivendi)

mardi 8 novembre 2011

Granola parfumé à l'orange de Kim


J'adore le granola et surtout lorsqu'il est fait maison, c'est tellement meilleur! Pour ma première expérience, je savais exactement chez qui me tourner, la très talentueuse Kim, qui est une référence en la matière :) Il est vraiment excellent et je comprend maintenant pourquoi c'est son favori! Le goût du zeste d'orange est bien présent et les textures sont bien balancées. De quoi partir la journée du bon pied!

 
  • 4 tasses (400g) de flocons d'avoine à l'ancienne
  • 3/4 tasse (80 g) d'amandes, hachées grossièrement
  • 3/4 tasse (80 g) de pacanes hachées grossièrement
  • 1 tasse (60 g) de gros flocons de noix de coco (Bob Red Mills)
  • 1/2 c. à thé de sel de mer
  • 2/3 tasse (85 g) de raisins de Corinthe séchés
  • Zeste râpé finement de 2 grosses oranges
  • 1/3 tasse (85 g) de beurre non salé
  • 1/2 tasse (120 ml) de sirop d'érable


Préchauffer le four à 325 F. Tapisser une grande plaque de papier parchemin.

Dans un grand bol, mélanger l'avoine, les amandes, les pacanes, la noix de coco, le sel, les raisins secs et le zeste d'orange.

Dans une petite casserole, chauffer le beurre à feu doux et ajouter le sirop d'érable. Bien mélanger quand le beurre est complètement fondu et incorporer ce mélange au mélange sec. Bien mélanger pour bien enrober le tout.

Verser sur la plaque et bien répartir.

Enfourner la plaque environ 45 minutes, en brassant à 3-4 reprises pour que les céréales dorent bien. Lorsqu'elles sont bien dorées, retirer du four.

Laisser refroidir quelques heures avant de mettre dans un contenant hermétique.


(Source: Adaptation d'une recette de Super Natural Every Day, Heidi Swanson  - Vue chez Les Aventures culinaires de Kiki)

jeudi 3 novembre 2011

Braisé de boeuf au vin rouge de Louis-François Marcotte


Voici ma recette méga coup de coeur de la semaine, cet excellent braisé de boeuf de Louis-François Marcotte. Ça goûte plus que le ciel, je vous le dis! J'ai acheté une très belle pièce de viande exprès pour ce braisé et je n'ai pas regretté mon choix disons. J'ai servi le tout avec pommes de terre en purée et haricots au beurre, pour le goût, mais également pour mettre un peu de couleur à l'assiette.
Je me permet de vous dire que si vous avez envie d'un bon repas ce week end, c'est absolument ce braisé qu'il vous faut :)


  • 1 rôti de palette de boeuf
  • 1 tête d'ail entière (gousses détachées)
  • 1 c. à soupe (15 ml) de concentré de tomate
  • 1/2 bouteille de vin rouge
  • 3 feuilles de laurier
  • 4 branches de thym 
  • 2 branches de romarin
  • Au goût, sel, poivre du moulin
  • Huile d'olive 


Préchauffer le four à 325 °F.

Saler, poivrer la viande et, dans une poêle huilée très chaude, faire brunir toutes ses surfaces; cette étape permet de récupérer les sucs de la viande et d'emprisonner la saveur à l'intérieur du morceau.

Ajouter les gousses d'ail sans enlever la peau, le thym, le romarin et les feuilles de laurier.

Déglacer avec le vin rouge (si une grande poêle est utilisée, cela nécessitera une plus grande quantité de vin).

Ajouter le concentré de tomate.

Couvrir d'un papier d'aluminium et enfourner de 3 h à 3 h 30.

Lorsqu'au toucher, le boeuf est tendre et qu'il s'effiloche facilement, le sortir du four.

Retirer la pièce de la casserole et l'enrober d'un papier d'aluminium pendant 15 minutes afin de faire reposer la chair.

Récupérer le bouillon dans le fond d'une casserole et faire réduire le liquide de moitié ou jusqu'à l'obtention d'une sauce onctueuse.

Bon à savoir :

Il est important de faire reposer la viande avant de la consommer. Cette opération permet de gagner en tendreté puisque, sous l'effet de la chaleur, les fibres animales se rétractent et le sang se concentre surtout au centre de la pièce. Lors du repos, le sang se rediffuse uniformément et les fibres se relâchent. Il en résulte une viande plus juteuse et tendre.

mercredi 2 novembre 2011

Scones à la crème et morceaux de chocolat


Comment résister à ces scones? Simplement, IMPOSSIBLE!!! Je crois que je vais faire des heureux avec cette recette, dont une certaine Mélanie, qui adore les scones tout comme moi ;) J'ai eu une petite (grosse) rage de scones la semaine dernière et avec cette recette, je l'ai plus que comblée! C'est chez Sandra, du merveilleux blog Le Pétrin, que j'ai dénichée cette trouvaille. J'ai laissé des mégas morceaux de chocolat car je voulais bien les sentir sous la dent. Avec un grand verre de lait, ou un bon thé bien chaud, ils feront certainement votre bonheur :)


  • 250 g farine
  • 50 g sucre
  • 2 1/2 c. à thé de poudre à pâte
  • 1/2 c. à thé de sel
  • 100 g de chocolat noir ("Bakers" mi-sucré pour moi)
  • 295 g de crème liquide (15% champêtre pour moi)


Préchauffer le four à 400 F.

Hâcher au couteau le chocolat de façon à former des morceaux de la taille d'une noisette.

Dans un grand saladier, mélanger et aérer au fouet à main la farine avec le sucre, le sel et la levure. Ajouter les morceaux de chocolat et bien mélanger. Creuser un puits et y verser la crème. En travaillant avec un couteau ou l'arête d'une spatule en caoutchouc, faire tomber la farine dans le puits et mélanger grossièrement en faisant des stries tout en tournant le saladier: il faut juste que les ingrédients secs soient humidifiés. La pâte doit avoir un aspect collant et ne doit pas être homogène.
Rassembler la pâte en un tas grossier au centre du saladier puis la presser 5 ou 6 fois contre les parois avec la main ou la spatule en recollant les petits morceaux qui en tombent. La pâte doit pouvoir se tenir, former une boule grossière et rugueuse et les parois du saladier doivent être nets.
Transvaser la pâte sur un plan de travail légèrement fariné: saupoudrer d'un voile de farine de manière à recouvrir toute la surface de la pâte et d'en faciliter ainsi la manipulation. Sans la pétrir, rassembler la pâte en boule grossière.

Comme pour toutes les recettes de scones, il est important de garder une pâte très molle en incorporant le minimum de farine pour l'étaler et surtout, il ne faut pas pétrir la pâte, juste la travailler quelques instants le temps de la rassembler puis de l'étaler. Comme toujours pour travailler une pâte collante, il faut régulièrement nettoyer ses mains (ce sont les lambeaux de pâte collée aux mains qui empêchent de bien travailler la pâte).

Écraser la pâte avec la paume de la main de façon à former un disque de 21-22 cm sur environ 2 cm d'épaisseur (Kat: j'ai simplement déposer des cuillerées à soupe de pâte sur ma plaque de cuisson). Avec le coupe-pâte ou un grand couteau fariné, couper 8 à 12 parts égales triangulaires.
Déposer chaque part sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé en laissant au moins 3 cm d'espace entre elles.
Badigeonner le dessus des scones avec un peu de lait ou de crème et saupoudrer d'un peu de sucre en poudre.
Enfourner et cuire 15 à 20 min: le dessus des scones doit être doré mais le coeur doit rester tendre quand on le presse du bout des doigts.
Refroidir sur une grille.

Ces scones se dégustent chauds ou froids.


(Source: Le Pétrin)

mardi 1 novembre 2011

Beignets de crevettes et mayonnaise au paprika fumé de Caroline McCann


La première fois que j'ai visionné l'épisode à Zeste, où était présenté ces beaux beignets, je bavais littéralement. Tellement, que je l'ai regardé une seconde et une troisième fois en reprise! J'aime beaucoup la chef Caroline McCann, je la trouve très talentueuse, passionnée et sympathique. Ces recettes sont toujours alléchantes et bien présentées. Lorsque Isa, qui nous donne la belle chance de gagner le livre Asie un voyage culinaire, nous a proposé son super concours, je savais exactement quelle recette cuisiner... Et bien, ces beignets sont absolument fantastiques! Ils sont bons, bons, bons et la mayonnaise avec son paprika fumé les accompagne tellement bien en plus! J'ai servi le tout avec un riz basmati et des haricots verts sautés au beurre. Je me suis également gâtée en me procurant de l'aromate de gingembre, un produit vraiment merveilleux, qui a remplacé le gingembre frais suggéré dans la recette.





Merci Isa et bonne chance à tous :)

  
Beignets de crevettes (donne environ 8 beignets):

  • 450 g de crevettes décortiquées, lavées et hachées
  • 10 ml de gingembre frais, râpé
  • 2 oignons verts émincés
  • 25 ml de farine
  • 15 ml de mirin
  • 30 ml de coriandre fraîche
  • 2 oeufs
  • 1 citron, pour le zeste
  • 375 ml de panko
  • 500 ml d'huile végétale, pour la friture
  • Sel et poivre



Déposer la chair de crevette, les oignons verts et le gingembre râpé dans le mélangeur. Pulser doucement jusqu'à ce que la préparation soit grossièrement hachée.

Ajouter la moitié des oeufs, la farine, le mirin, le zeste de citron et la coriandre. Saler et poivrer.

Verser l'appareil dans un bol et plier les 2/3 du panko dans ce mélange à l'aide d'une spatule. Façonner de petites boules un peu aplaties et réserver au frais 30 min.

Dans un bol, battre la seconde moitié d'oeuf et y tremper une croquette, puis rouler celle-ci dans le panko restant. Répéter pour chaque beignet.

Dans une grande casserole, chauffer l'huile jusqu'à ce que sa température atteigne 350 °F (175 °C). Plonger les beignets dans l'huile, seulement quelques uns à la fois. Frire de 4 à 6 min. À l'aide d'une écumoire, retirer les beignets de l'huile et les déposer sur du papier absorbant. Servir avec la mayonnaise au paprika fumé (voir recette ci-dessous).



Mayonnaise au paprika fumé:

  • 250 ml de mayonnaise
  • 10 ml de jus de citron
  • 10 ml de paprika fumé
  • 5 ml de ciboulette
  • Sel et poivre, au goût

Dans un bol, mélanger tous les ingrédients et réfrigérer.



(Source: Caroline McCann - Zeste)

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...