mercredi 28 mars 2012

Poulet rôti sur croûte de pain


J'avais tellement hâte de tester cette superbe recette de la chef que j'adore plus que tout, Caroline McCann! Je salivais vraiment en regardant son émission sur Zeste l'autre jour, je ne pouvais tout simplement pas passer à côté! L'idée est très bonne; un poulet en crapaudine, cuit sur des gros croûtons de pain. Imaginez les croûtons en dessous du poulet... oui oui, ceux qui ont baigné dans le gras pendant la cuisson... le bonheur total ;) Ceux sur le pourtour par-contre, attention à vos dents, ils seront très très croustillants mais feront d'excellent croûtons pour une salade césar, comme j'ai servi mon poulet. À refaire :)


  • 1 poulet de 2,3 kg, coupé en crapaudine
  • 250 ml d'huile d'olive
  • 3 ml de sel
  • 3 ml de poivre moulu
  • 1 tête d'ail, pelée et coupée grossièrement
  • 1 feuille de laurier
  • 1/2 citron, coupé en rondelles
  • 1 bouquet de thym, haché grossièrement
  • 1 pain de ménage, coupé en morceaux de 5 cm (2 po)

Dans un sac hermétique, mettre le poulet, la moitié de l'huile d'olive, du sel et du poivre. Ajouter le laurier, le citron, le thym et l'ail. Laisser mariner 4h ou toute une nuit, en brassant le sac de temps à autre.

Préchauffer le four à 425°F (220°C). Mettre les morceaux de pain dans un bol et ajouter le reste de l'huile, du sel et du poivre. Bien mélanger.

Dans une rôtissoire, mettre les croûtons. Déposer le poulet par-dessus, le côté peau vers le haut, en prenant bien soin que le pain soit sous le poulet.

Cuire environ 45 min, jusqu’à ce que la peau du poulet soit brune et que le jus qui sorte de la volaille soit clair.
 
Couvrir le poulet avec du papier d'aluminium et laisser reposer 10 min. Servir avec le pain.
 
 

lundi 26 mars 2012

Osso buco au vin blanc et aux olives vertes


Contrairement à plusieurs, je ne raffole pas de l'osso buco, je le trouve souvent trop gras, trop petit, trop gros, pas assez de moelle, bref, je ne suis que rarement satisfaite! Cependant, j'ai trouvé ma recette idéale qui me l'a fait aimer et c'est celle que je vous présente aujourd'hui! Je suis une fanatique d'olives de toutes sortes, je les mange comme ça, directement dans le pot. Elles sont vraiment intéressantes dans cet osso buco, elles donnent beaucoup de punch.

La recette était à la base faite à la mijoteuse, mais j'ai préféré le four pour cette fois-ci.


  • 3 c. à table de farine
  • 1/2 c. à thé de sel
  • 1/2 c. à thé de poivre noir du moulin
  • 8 tranches de jarret de veau de 1 1/2 po d'épaisseur 
  • 4 c. à thé d'huile d'olive
  • 1 oignon haché
  • 4 gousses d'ail hachées finement
  • 1 c. à thé de romarin séché
  • 3/4 tasse de vin blanc sec
  • 3/4 tasse de bouillon de poulet
  • 1 c. à thé de zeste de citron râpé
  • 3/4 tasse d'olives vertes
  • 1 c. à table de jus de citron
  • 1 c. à table de câpres rincées
  • 3 c. à table d'eau
  • 2 c. à table de persil frais haché

Dans un plat peu profond, mélanger la farine et la moitié du sel et du poivre. Passer les tranches de jarret de veau dans le mélange de farine pour bien les enrober. Secouer pour enlever l'excédent. Réserver le reste du mélange de farine.

Dans un grand chaudron, chauffer 1 c. à table de l'huile à feu moyen-vif. Ajouter les jarrets, en plusieurs fois et les dorer. Enlever les jarrets et réserver.

Chauffer le restant de l'huile à feu moyen. Ajouter l'oignon, l'ail, le romarin, le reste du sel et du poivre et cuire, en brassant de temps en temps, pendant 5 minutes. Déglacer avec le vin blanc, ajouter le bouillon de poulet et le zeste de citron. Couvrir et cuire au four à 350 F pendant environ 2 heures.

Ajouter les olives, les câpres et le jus de citron.

Dans un petit bol, mélanger le reste de la farine réservée et l'eau, verser dans la chaudron et remuer. Couvrir et poursuivre la cuisson  pendant 15 minutes au four.

Au moment de servir, parsemer chaque portion du persil.


(Source: Livre Nos 180 meilleures recettes à la mijoteuse - Coup de Pouce)

jeudi 22 mars 2012

Pain au maïs frais, fromage et piment jalapeno


Voici mon pain qui a servi à la confection de mon délicieux burger de porc mexicain pour le super concours d'Isa! Je n'avais jamais fait de pain au maïs en grains, c'était une première et certainement pas une dernière fois! J'ai vraiment aimé et il a parfaitement marier les saveurs de mon burger.

Pour un goût plus prononcé, préférez du fromage Monterey Jack ou du cheddar fort. Ce pain peut accompagner également une omelette ou une salade et faire d'excellents sandwichs.


Pour 2 pains:

  • 500 g de farine tout usage
  • 60 g de farine complète
  • 120 g de farine de maïs (mouture grossière)
  • 125 g de grains de maïs frais ou surgelés et décongelés
  • 1 1/2 c. à thé de sel de mer
  • 125 g de fromage râpé
  • 2 ciboules (échalotes) en rondelles
  • 2 piments jalapeno, graines enlevées, finement hachés
  • 15 g de levure fraîche ou 7 g de levure sèche instantanée
  • 300 ml d'eau tiède
  • 1 gros oeuf battu
  • 1 c. à soupe de miel

Dissoudre la levure dans l'eau. Mettre tous les autres ingrédients dans la cuve du batteur sur socle. Pétrir jusqu'à l'obtention d'une boule molle et souple au toucher.

Mettre la pâte dans un bol huilé et couvrir d'une pellicule plastique. Laisser gonfler 1h30 au chaud.

Renverser la pâte sur un plan de travail enfariné, l'écraser avec le poing et la diviser en 2. La façonner en 2 cylindres et la déposer dans 2 moules à pain huilés en enfarinés. Couvrir d'un torchon humide et laisser reposer pendant 1h.

Entre-temps, préchauffer le four à 400 F. Enfourner les pains 30 minutes ou jusqu'à ce que le dessous sonne creux et qu'ils soient dorés. Refroidir sur une grille.



(Source: Livre Pains - Linda Collister)

mardi 20 mars 2012

Burger de porc mexicain et pico de gallo


La saison du barbecue est officiellement commencée chez moi!!! Pour l'inaugurer, j'ai décidé de cuisiner des bons (non, très très bons burgers) de porc à la mexicaine, qui sont également ma participation pour le plus que super concours d'Isa. Elle nous donne la chance de gagner un superbe kit OLD EL PASO. J'aime beaucoup la cuisine mexicaine, elle est festive, épicée et bien colorée! J'ai opté pour des burgers car ça ne fait on ne peut plus été et c'est toujours winner chez moi. Ceux-ci n'ont pas fait exception, nous les avons dévoré en un instant! Les galettes sont bien parfumées et le pico de gallo est délicieux. Le terme pico de gallo, d'origine espagnol, désigne un mélange de tomates coupées en dés, d'oignons et de piments jalapenos, qui ressemble étrangement à de la salsa.

Fidèle à moi-même, je ne pouvais m'arrêter là donc j'ai boulangé du pain maison au maïs, fromage et piment jalapeno pour confectionner mes burgers. Un mixte du tonnerre!!! Je publierai la recette de pain sous peu.

Merci encore Isa pour ce beau concours :)

Que la fiesta commence!!!



Pico de gallo:
  • 3 tomates moyennes coupées en dés
  • 1/3 tasse d'oignon haché finement
  • 2 gousses d'ail hachées finement
  • 1 piment serrano haché finement (moi, 1/2 c. à thé de jalapeno)
  • 1/4 poivron jaune haché (mon ajout)
  • Le jus d'une lime fraîche
  • 1/2 tasse de coriandre fraîche hachée
  • Sel et poivre noir du moulin

Mélanger tous les ingrédients ensemble et réserver au froid. Le pico de gallo sera meilleur fait quelques heures à l'avance.


Burgers de porc:

  • 1 livre de porc haché
  • 1 oeuf
  • 1/2 oignon haché
  • 2 gousses d'ail hachées finement
  • 1 c. à thé de coriandre moulue
  • 1/2 c. à thé de graines de céleri
  • 1 c. à thé de poudre de chili
  • 1/2 c. à thé de cumin
  • 1 c. à table de persil plat haché
  • Pains à burgers au choix

Mélanger tous les ingrédients ensemble et former 4 galettes. Cuire à feu élevé au barbecue pendant quelques minutes. Vérifier la cuisson à l'aide d'un thermomètre à viande si désiré.

Servir en burger avec le pico de gallo, de la crème sure et des avocats frais.

Déguster!



(Source: All recipes)

lundi 19 mars 2012

Soupe aux lentilles, aux pois chiches et aux haricots à l'indienne


Ne vous fiez surtout pas trop à ma photo car en plus d'être un peu floue, on ne voit pas la moitié des ingrédients dans la soupe! Elle valait tout de même la peine d'être publiée car elle était bien bonne. J'avais accompagné cette dernière pas ma miche aux tomates séchées au soleil et à l'oignon. Une belle combinaison :)


  • 2 oignons hachés
  • 2 gousses d'ail hachées finement
  • 4 c. à thé de pâte de cari douce
  • 1 c. à table de gingembre frais haché
  • 1 boîte (28 oz) de tomates en dés
  • 6 tasses de bouillon de légumes ou de poulet
  • 2 tasses d'eau
  • 3/4 tasse de lentilles rouges sèches, rincées et égouttées
  • 1 boîte (19 oz) de pois chiches rincés et égouttés
  • 1 boîte (19 oz) de haricots rouges rincés et égouttés
  • 1 boîte (19 oz) de haricots noirs rincés et égouttés
  • 1 c. à table de coriandre (ou persil) fraîche hachée
  • 1 c. à thé de jus de citron
  • 1/2 c. à thé de sel
  • 1/4 c. à thé de poivre noir du moulin

Dans la mijoteuse, mélanger les oignons, l'ail, la pâte de cari, le gingembre, les tomates, le bouillon, l'eau et les lentilles. Couvrir et cuire à faible intensité pendant 8 heures.

Ajouter les pois chiches et les haricots rouges et noirs et mélanger. Couvrir et poursuivre la cuisson à intensité élevée pendant 30 minutes.

Ajouter la coriandre, le jus de citron, le sel et le poivre dans la mijoteuse et mélanger.


(Source: Livre Nos 180 meilleures recettes à la mijoteuse - Coup de Pouce)

vendredi 16 mars 2012

Cobbler aux bleuets et crème fouettée à la lavande


Pour rester dans le thème des bleuets et terminer la semaine en beauté, voici une autre très belle recette de Ricardo, qui est vite tombée dans mes favorites! En fait, j'aime beaucoup les desserts aux bleuets alors ce cobbler avait tout pour me plaire. Ce qui a de spécial avec cette recette, ce n'est pas seulement le cobbler qui est délicieux, mais également la crème fouettée à la lavande qui est bien particulière. Je dois vous dire que je ne suis vraiment pas fan de lavande dans les recettes, mais j'avoue que dans celle-ci, elle est assez subtile, mais assez présente pour la sentir. Elle se marie vraiment bien avec le dessert et a très bien sa place.

Pour me procurer ma lavande, j'ai été faire une virée à une de mes bonnes adresses à Bromont, L'Apothicaire, une boutique spécialisée dans les épices en vrac, les thés et les herbes médicinales de toutes sortes.

Je vous recommande fortement ce cobbler et sa crème fouettée, si vous avez envie de vous sucrer le bec ce week end :)


Crème fouettée à la lavande:

  • 1 tasse de crème 35%
  • 1/4 tasse de bleuets frais ou surgelés
  • 2 c. à soupe de sucre
  • 1 c. à soupe de fleurs de lavande séchées (voir note)
  • 1 c. à thé de jus de citron

Cobbler aux bleuets:

  • 1 1/4 tasse de sucre
  • 1 c. à thé de fécule de maïs
  • 4 tasses de bleuets frais ou surgelés
  • 2 tasses de farine tout usage
  • 1 1/2 c. à thé de poudre à pâte
  • 1/2 c. à thé de bicarbonate de soude
  • 1 pincée de sel
  • 1/2 tasse de beurre froid non salé, coupé en cubes
  • 1/2 tasse de crème 35%
  • 2 c. à soupe de jus de citron
  • 1 c. à soupe de sucre avec gros cristaux (ex: Turbinado)

Pour la crème fouettée:

Dans une casserole, porter à ébullition la moitié de la crème, les bleuets et le sucre. Hors du feu, ajouter la lavande. Couvrir et laisser infuser environ 5 minutes. Passer au tamis. Ajouter le reste de la crème. Couvrir et réfrigérer environ 2 heures, jusqu'à refroidissement complet. Ajouter le jus de citron et fouetter la crème jusqu'à l'obtention de pics mous. Réserver au froid.

Pour le cobbler:

Placer la grille au centre du four. Préchauffer le four à 180 °C (350 °F). Tapisser une plaque de papier d'aluminium.

Dans un moule carré de 20 cm (8 po), mélanger 250 ml (1 tasse) de sucre et la fécule. Ajouter les bleuets et bien mélanger. Réserver.

Au robot, mélanger le reste du sucre, la farine, la poudre à pâte, le bicarbonate de soude et le sel. Ajouter le beurre et mélanger quelques secondes à la fois, jusqu'à ce que le que le beurre ait la grosseur de petits pois. Ajouter la crème, le jus de citron et mélanger de nouveau quelques secondes à la fois jusqu'à ce que la pâte prenne une texture granuleuse. Retirer la pâte du robot.
 
Répartir la pâte sur les bleuets. Parsemer de sucre à gros cristaux.

Déposer le moule sur la plaque. Celle-ci servira à contenir les bleuets s'il y a un débordement. Cuire au four environ 1 h 10.
 
Servir tiède ou froid avec la crème fouettée à la lavande ou de la crème glacée à la vanille.


Truc: Vous trouverez de la lavande séchée dans les magasins d'aliments naturels ainsi que dans les épiceries fines. Ce type de lavande est conçu spécialement pour être utilisé en cuisine. Surtout, n'utilisez pas d'huile de lavande ou de fleurs provenant d'un pot-pourri.


(Source: Ricardo)

mardi 13 mars 2012

Smoothie aux bleuets


Le beau temps de ces derniers jours m'a donné le goût de cuisiner des smoothies pour ma petite gang et moi. Pour vous donner un avant goût du printemps qui s'amène, voici cette petite douceur fraîche aux bleuets, qui pourra être servie en déjeuner, mais également, en collation :)


Pour 4 verres moyen:
  • 2 tasses de lait
  • 1 1/2 tasse de bleuets congelés ou frais
  • 1 petite banane tranchée
  • 4 glaçons
  • 1 c. à table de miel ou de sirop d'érable
  • 4 feuilles de menthe (facultatif)

Passer le tout au mélangeur.

Verser dans 4 verres et garnir d'une feuille de menthe et de quelques bleuets.

Voilà!!!


(Source: inspirée de: Passeport santé)

lundi 12 mars 2012

Poulet Général Tao de mon amie Mel


Il y a quelques mois, ma très bonne amie Mélanie m'a offert un super livre de recettes en cadeau, Nos recettes préférées, Les employés d'IBM. C'est un livre très spécial puisqu'il a été produit en collaboration avec les employés d'IBM, à Bromont, dans le cadre de la fête du centenaire, comme levée de fond pour Action Autisme. J'ai été à l'emploi d'IBM pendant 8 ans, c'est donc un agréable souvenir en même temps. Ce sont toutes des recettes des gens travaillant dans cette usine et Mel avait donné son Général Tao comme participation. Je ne peux jamais résister à ce poulet, c'est donc avec plaisir que je l'ai testé.

Ce Général Tao est délicieux, c'est une belle version et il est différent des autres que j'ai déjà cuisiné. J'ai omis les ananas car j'en avais pas, mais je suis certaine qu'ils apporteraient une touche spéciale.


Merci encore ma belle Mel, on s'est bien régalé à la maison xxx


Pour le poulet pané:

  • 3 poitrines de poulet
  • 1/2 tasse de farine
  • 2 oeufs
  • 1 c. à thé de sel
  • 1 c. à thé de fécule de mais
  • 1/2 c. à thé de sucre
  • 4 c. à table d'eau froide

Pour la sauce:

  • 1 c. à thé d'huile de sésame grillée
  • 2 oignons verts hachés
  • 2 gousses d'ail hachées finement
  • 1 c. à table de gingembre haché finement
  • 1/2 c. à thé de piments broyés
  • 2 c. à table de sucre
  • 3 c. à table de sauce soya
  • 1 1/2 c. à thé de vinaigre
  • 2 c. à table de fécule de mais
  • 1/3 tasse de bouillon de poulet
  • 1 c. à table de ketchup
  • 1/2 tasse d'ananas coupés en petits morceaux


Préparation du poulet pané:

Mélanger tous les ingrédients, à part le poulet et laisser reposer 10 minutes. Couper le poulet en petits cubes.

Tremper les cubes de poulet dans la panure et cuire dans de l'huile de sésame grillée. Le poulet doit être croustillant, bien doré et doit avoir perdu sa couleur rosée. Réserver.

Préparation de la sauce:

Dans un wok, ajouter l'huile de sésame grillée, les oignons verts, l'ail, le gingembre et les piments broyés. Faire revenir pendant 1-2 minutes à feu moyen-vif. Dans un bol, ajouter tous les ingrédients (sauf l'ananas) et bien mélanger pour diluer la fécule de mais. Ajouter ce mélange dans le wok et réduire le feu. Laissez mijoter pendant 5-10 minutes. Ajouter le poulet et l'ananas et mélanger pour enrober de sauce. Voilà!

Servir avec du riz basmati et des pois mange-tout cuits à la vapeur.


(Source: Livre Nos recettes préférées - Les employés d'IBM, par Mélanie Boutin)

mercredi 7 mars 2012

Sauce tomate et épinards pour gnocchis


Comme promis, voici la recette de sauce pour mes gnocchis maison et devinez d'où elle provient? De chez M. Ricardo évidemment ;))) Je ne suis jamais déçue avec Ricardo et d'ailleurs, j'ai quelques autres de ses belles recettes qui s'en viennent chez moi! Pour revenir à la sauce, elle était franchement exquise! Je voulais un goût plus "tomaté", mais sans trop l'être en même temps. Avec l'ajout de la crème, cela vient balancer le tout. J'ai opté pour des tomates italiennes en conserve au lieu des fraîches et elles ont bien fait le travail. Un vrai de vrai bon souper, que je referai sans hésiter!


Sauce tomate et épinards:
  • 6 tomates italiennes
  • 1 échalote française, hachée
  • 15 ml (1 c. à soupe) de beurre
  • 5 ml (1 c. à thé) de jus de citron
  • 125 ml (1/2 tasse) de vin blanc
  • 125 ml (1/2 tasse) de bouillon de poulet
  • 250 ml (1 tasse) de crème 35 % à cuisson
  • 125 ml (1/2 tasse) de parmigiano reggiano, râpé
  • 750 ml (3 tasses) d’épinards frais, parés et hachés
  • 15 ml (1 c. à soupe) de basilic frais, ciselé
  • 15 ml (1 c. à soupe) d’origan frais, effeuillé
  • Sel et poivre

À l’aide d’un couteau, pratiquer une incision en forme de croix au bout de chaque tomate, à l’opposé du pédoncule. Dans l’eau bouillante, blanchir de 1 à 2 minutes, selon leur degré de maturité. Plonger ensuite les tomates dans l’eau froide puis les peler, les épépiner et les couper en dés.

Dans une casserole, faire revenir l’échalote dans le beurre. Ajouter les tomates, le jus de citron, le vin et le bouillon. Laisser réduire de moitié. Ajouter la crème et laisser réduire jusqu’à épaississement. Ajouter le parmesan, les épinards, le basilic et l’origan. Cuire pendant 1 minute. Saler et poivrer.
(Source: Ricardo)

lundi 5 mars 2012

Gnocchis maison


Pour ma première expérience de gnocchis, je me suis dirigée immédiatement chez Chef Nini car elle avait la méthode en images et en minis clips d'animation. Je vous conseille fortement d'aller y faire un tour si vous voulez vous lancer. J'ai vraiment été enchanté du résultat, c'est si simple et tellement bon! J'anticipais beaucoup les gnocchis maison car j'entendais et lisais souvent que c'était difficile à réaliser. Avec la bonne méthode, c'est tout le contraire! Je vous donne donc la recette, avec les photos de ma petite production :) La sauce utilisée viendra dans ma prochaine publication.


Pour 45 gnocchis:

  • 400 g de pommes de terre
  • 100 g de farine
  • 1/2 c. à thé de sel
  • 1 jaune d'oeuf


La préparation de la pâte:

Mettre de l'eau dans une grande casserole ainsi que les pommes de terre et porter à ébullition. Cuire pendant environ 30 minutes ou jusqu'à ce qu'elles soient tendres.

Égoutter les pommes de terre et les éplucher. Les couper en morceaux et les réduire en purée.

Verser dans un grand bol, la purée, le sel, la farine et le jaune d'oeuf. Pétrir jusqu'à l'obtention d'une boule homogène et non collante. Ajouter de la farine au besoin.


Le façonnage de la pâte:

Diviser la pâte en 4 parties.

Fariner un plan de travail et façonner une première boule en boudin.

Couper les boudins en tronçons de même taille. Rouler ces tronçons en petites boules entre les paumes de vos mains.

Prendre une fourchette et la mettre sur le plan de travail, partie bombée au dessus. Prendre une boule de pâte et la déposer sur le haut des dents. Tenir la boule avec l'index et la faire rouler en descendant.

Les gnocchis sont maintenant formés. Recommencer les étapes avec le reste de la pâte.


La cuisson:

Porter à ébullition un grand chaudron d'eau salée. Cuire les gnocchis jusqu'à ce qu'ils remontent à la surface. Bien les égoutter.


La congélation:

Les gnocchis crus se congèlent très bien. Les laisser sur une plaque farinée et les recouvrir d'une pellicule plastique. Lorsqu'ils sont congelés, les mettre dans un sac hermétique. Vous pouvez cuire les gnocchis sans les dégeler.

vendredi 2 mars 2012

Miche aux tomates séchées au soleil et à l'oignon


Quelle belle découverte ce pain!!! Trop bon! Il est vraiment différent par son goût, mais également par sa couleur. J'ai tout de suite mis cette recette dans mes favoris, après avoir vu la magnifique photo qui la représentait. Il a très bien accompagné ma soupe aux lentilles à l'indienne, que je publierai sous peu. Ce pain mettra assurément un peu de soleil dans votre journée!

Sur ce, bon week end à tous et bonne boulange :)))


Pour 2 grosses miches (ou 4 petites):

  • 6 tasses de farine tout usage
  • 3 c. à thé de sel de mer
  • 3 c. à thé de sucre
  • 2 enveloppes de levure rapide
  • 1 2/3 tasses d'eau minérale à température pièce
  • 2 c. à table de pâte de tomates
  • 3 c. à table d'huile de tomates séchées au soleil
  • 2 c. à table d'huile d'olive
  • 3/4 tasses de tomates séchées au soleil, hachées
  • 1 gros oignon haché


Mettre tous les ingrédients dans la cuve du batteur sur socle.

Pétrir quelques minutes jusqu'à l'obtention d'une boule molle et souple au toucher.

Huiler un grand bol et y déposer la pâte. Couvrir le bol d'une pellicule plastique et laisser reposer pendant 1 heure.

Déposer la pâte sur un plan de travail enfariné et la séparer en deux parties égales. Façonner les parties de pâte en miches et les déposer sur des plaques en métal huilées.

Couvrir d'un linge humide et laisser lever sans courant d'air pendant environ 45 minutes.

Pendant ce temps, préchauffer le four à 460 F. Déposer un lèchefrite sur la grille inférieure du four. Lorsque le four est prêt, vider 2 tasses d'eau d'un seul coup dans le lèchefrite, pour créer un coup de buée.

Enfourner le pain et cuire 5 minutes, réduire la température à 350 F et continuer la cuisson pendant environ 30 minutes. Les miches sont prêtes lorsqu'elles sont bien dorées et que le dessous sonne creux.

Laisser refroidir sur des grilles en métal.




(Source: Cooking Mélangery)

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...