dimanche 7 mars 2010

Chocolatines


Les meilleures chocolatine à mon goût...celles de Julia Child!!! Recette que j'ai prise sur ce blog . Vraiment excellentes!!!


Ingrédients pour une douzaine de pains au chocolat (moi, 8 mégas pains):

1 + 1/4 cuil à café de levure de boulanger déshydratée

3 cuil à soupe d'eau tiède

1 cuil à café de sucre

1 tasse + 3/4 de tasse de farine, ou 250 g

3 cuil à café de sucre

1 et 1/2 cuil à café de sel

2/3 de tasse de lait tiède, ou 160 ml

2 cuil à soupe d'huile


110 g de beurre d'Isigny ou de beurre extra fin, froid *


pépites ou barres de chocolat mi amer


1 jaune d'oeuf

1/2 cuil à soupe d'eau



Méthode:


-Mélanger les ingrédients:

Dans un verre, fouetter la levure et le sucre dans l'eau tiéde. Attendre quelques minutes, des bulles vont apparaître à la surface; la levure s'active, elle est prête.

Verser la farine dans un bol mélangeur de bonne taille. Dissoudre le sucre et le sel dans le lait tiède. Quand la levure est active, l'ajouter au lait. Verser ce mélange ainsi que l'huile sur la farine. Mélanger avec une spatule en silicone en coupant la pâte qui se forme avec le bord de la spatule et en pressant sur les bords du récipient. Il faut s'assurer que la farine est bien incorporée.Transférer cette pâte sur un plan de travail légèrement fariné et laisser reposer 2 à 3 minutes. pendant ce temps, laver le récipient. Ce temps de repos a permis à la farine d'absorber un peu plus le liquide. La pâte est souple et collante.


-Pétrir la pâte:

Commencer à pétrir en tirant la pâte à l'aide d'une spatule ou d'un coupe-pâte, et en la pliant en deux. Répéter ce mouvement de repli bout à bout 8 à 10 fois. C'est tout ce dont la pâte a besoin pour lui donner assez de corps, mais on ne veut pas trop activer le gluten au risque de rendre la pâte difficile à travailler.

-Première fermentation:

Transférer cette pâte dans le bol nettoyé et légèrement huilé, couvrir de film alimentaire et laisser fermenter de 3 à 4 heures ou en fonction de la température de la pièce, jusqu'à ce que la pâte ait au moins triplé de volume. Ou bien, placer au réfrigérateur à 4°C, toute la nuit.

-Deuxième fermentation:

Dégazer la pâte directement dans le bol en détachant délicatement la pâte des bords du récipient, soit avec une spatule en silicone, soit avec le poing. Transférer sur un plan de travail légèrement fariné. Abaisser en un rectangle de 20 sur 30 cm environ (8x12 inches); plier en trois comme on plie une lettre. Remettre la pâte dans le bol, couvrir et laisser fermenter 1 heure ou jusqu'à ce que la pâte ait doublé de volume. Dégazer à nouveau délicatement en détachant la pâte des parois du bol; transférer sur un tapis en silicone légèrement fariné (moi, papier parchemin), et replier le tapis pour bien enfermer la pâte. Ou bien, placer la pâte sur une assiette légèrement farinée et couvrir hermétiquement. Ou encore, fariner la pâte légèrement, l'envelopper de papier cuisson et l'enfermer dans un sac à congélation. Placer au réfrigérateur 20 minutes.

Si vous choisissez la fermentation retardée au froid, il n'est pas obligatoire de procéder à la deuxième fermentation.

On peut aussi choisir de procéder à une fermentation retardée à cette étape-ci plutôt que pour la première fermentation.


-Incorporer le beurre:

Le beurre doit être préparé afin d'être étendu sur la pâte de manière à bien s'étaler par la suite. Placer le beurre sur un tapis en silicone, c'est l'idéal, ou sur du papier cuisson. Le battre avec un rouleau à pâtisserie pour l'assouplir et lui donner une forme rectangulaire en le tirant avec un coupe-pâte si besoin. Sa taille doit être de la taille des 2/3 du rectangle de pâte que vous allez étaler, moins 1 bon centimètre, soit environ 20 cm sur 16. Avec l'habitude, on sait à peu près quelle taille donner au beurre, et de toutes façons, on adapte facilement la taille du rectangle de beurre juste avant de l'appliquer sur la pâte, une fois que celle-ci est abaissée.


-Les tours:

Transférer la pâte sur un plan de travail fariné, ou idéalement sur un tapis en silicone, fariné. L'étendre en un rectangle de 20 sur 35 cm environ (8 sur 14 inches).

Etaler le beurre sur les 2/3 du rectangle de pâte en le décollant délicatement du tapis en silicone ou du papier cuisson. Il faut laisser les bords libres de beurre sur un bon centimètre.

Plier le rectangle en 3 en commençant par le 1/3 non beurré.

Veiller à tirer doucement sur la pâte afin de bien faire correspondre les coins du carré qui se présente.

Procéder au tour # 2: étendre la pâte en un rectangle assez long, plier en trois.

Enfermer la pâte dans le tapis en silicone (moi, dans du papier parchemin), ou bien transférer sur une assiette ou dans un sac congélation, et réfrigérer 30 minutes au moins, et jusqu'à 1 h30 à 2 heures. Le gluten va se désactiver et la pâte sera plus facile à étendre.

Sortir la pâte du réfrigérateur, la fariner et l'aplatir un peu en donnant des coups avec le rouleau à pâtisserie. Laisser reposer 8 à 10 minutes, pour détendre le gluten.

Fariner à nouveau légèrement le plan de travail ou le tapis de silicone, et procéder aux tours 3 et 4, de la même façon que les tours 1 et 2: abaisser en un rectangle et plier en 3, renouveler pour le tour # 4.

Transférer la pâte bien enveloppée au réfrigérateur 20 minutes de plus.


- Découper et former les pains aux chocolat:

Abaisser la pâte en un long rectangle ni trop fin ni trop épais. Découper le rectangle en 2 dans la longueur.

Découper chaque bande en rectangles.

Abaisser un peu plus le rectangle de pâte au rouleau. Déposer une barre de chocolat ou quelques pépites au bord (moi, mis du chocolat mi-sucré bakers).

Replier sur les pépites et ajouter une deuxième rangée de chocolat (pas trop si ce sont des pépites). Rouler jusqu'au bout.

Le bord est placé en dessous du pain au chocolat.


- La dernière pousse:

Placer les croissants ou les pains au chocolat au fur et à mesure sur une plaque recouverte de papier cuisson. Couvrir de film alimentaire légèrement huilé pour éviter que la pâte ne colle. Placer la plaque à l'endroit le plus chaud de la pièce (mais pas trop chaud tout de même, à cause du beurre), jusqu'à ce que la pâte ait bien gonflé qu'elle ait l'air léger et souple sous la pression.


- La cuisson:

Préchauffer le four à 450 F, ou 230 C. Quand le four est chaud, fouetter le jaune d'oeuf avec l'eau. Appliquer ce mélange sur les croissants, avec un pinceau à pâtisserie bien souple. Enfourner 5 minutes puis baisser la température à 400 F, ou 205 C pour encore 7 à 12 minutes, en fonction de la taille des croissants. Julia Child préconise une cuisson constante à 475 F, ou 245 C. Couvrir négligemment d'aluminium en cours de cuisson si le dessus brunit de trop.

Refroidir sur une grille au moins 30 minutes avant de servir, idéalement 1 heure, non seulement pour éviter de se brûler, mais aussi pour le goût, car la vapeur d'eau contenue dans le croissant encore chaud dilue les saveurs.

Les croissants sont excellents le jour-même, surtout entre 1 et 3 heures après leur sortie du four. Ils sont nettement moins bons le lendemain. Pour les conserver un peu plus longtemps, il faut les congeler dans un sac fermé hermétiquement quand ils ont complètement refroidi, mais pas plus d'un mois de préférence. Pour les décongeler, enfourner les croissants congelés à 400 F ou 205 C pour 5 minutes environ.

Aucun commentaire:

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...